Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Abdeslam préparait "quelque chose" à partir de Bruxelles-Reynders

Reuters20/03/2016 à 18:57
    par Robin Emmott 
    BRUXELLES, 20 mars (Reuters) - Salah Abdeslam, arrêté 
vendredi à Bruxelles, préparait sans doute une action à partir 
de la capitale belge, a déclaré dimanche le ministre belge des 
Affaires étrangères, Didier Reynders. 
    Le chef de la diplomatie belge a appuyé ses propos par la 
découverte d'armes lourdes et les révélations sur la 
constitution d'un "nouveau réseau" autour de Salah Abdeslam. 
    D'après le procureur de Paris François Molins, le suspect 
clef des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis a 
déclaré aux enquêteurs belges qu'il "voulait se faire exploser 
au Stade de France" mais qu'il avait "fait machine arrière". 
 ID:nL5N16R0QA  
    "L'autre information que nous avons est qu'il était prêt à 
recommencer quelque chose depuis Bruxelles", a déclaré pour sa 
part Didier Reynders qui s'exprimait dimanche lors d'une 
conférence à Bruxelles. 
    "C'est sans doute la réalité car nous avons trouvé beaucoup 
d'armes lourdes durant nos investigations et nous avons vu un 
nouveau réseau graviter autour de lui à Bruxelles", a-t-il 
expliqué. 
    Reynders a ajouté que les enquêteurs belges et français 
avaient trouvé plus de trente personnes impliquées dans les 
attaques de Paris. 
    Le Français âgé de 26 ans a été arrêté vendredi au terme 
d'une cavale de quatre mois. Sa trace s'était perdue le 14 
novembre au matin après trois contrôles routiers de routine.  
    Son nom n'était pas encore apparu dans l'enquête sur les 
attaques revendiquées par l'Etat islamique (EI) dans la salle de 
concert du Bataclan, aux abords du Stade de France et contre des 
terrasses de bars et de restaurants qui ont fait 130 morts et 
des centaines de blessés.   
     
    L'AVOCAT D'ABDESLAM VEUT PORTER PLAINTE  
    CONTRE LE PROCUREUR MOLINS   
    Légèrement blessé à une jambe lors de son arrestation 
vendredi à Molenbeek, une commune de l'agglomération 
bruxelloise, et brièvement hospitalisé, il a été inculpé de 
"participation à des meurtres terroristes et participation aux 
activités d'un groupe terroriste" et incarcéré dans une prison 
de haute sécurité de Bruges.  ID:nL5N16R0DG  
    Son avocat belge, Sven Mary, a annoncé dimanche son 
intention de porter plainte contre le procureur François Molins, 
qu'il accuse de violation du secret de l'instruction pour avoir 
divulgué ces propos. 
    "C'est une faute et je ne peux pas la laisser passer", 
a-t-il dit à la radio-télévision belge RTBF. 
    "Il y a eu manifestement une violation du secret de 
l'instruction", a-t-il insisté un peu plus tard sur iTELE. Le 
procureur "n'était pas présent, il n'a donc pas de connaissance 
de cause, il a peut-être une copie de l'audition mais il ne 
connaît pas le contexte et il se mêle dès lors d'une enquête à 
ce stade belge", a-t-il ajouté. "Je ne vois pas en quoi un 
procureur de la République doit, dans le cadre d'une instruction 
belge à ce stade-ci, communiquer."  
    Les autorités belges enquêtent de leur côté pour comprendre 
comme le fugitif a pu échapper aux services de renseignements et 
aux forces de sécurité pendant quatre mois. "Notre enquête doit 
montrer comment il a réussi à se soustraire à la police et aux 
forces de sécurité", a déclaré le Premier ministre belge, 
Charles Michel, sur RTL. 
    Frédéric Van Leeuw, procureur fédéral de Belgique, a 
souligné pour sa part sur la RTBF que le fugitif le plus 
recherché d'Europe s'était appuyé sur la solidarité d'amis et de 
voisins à Molenbeek, où il a grandi et où il tenait un bar avec 
son frère, Brahim, qui s'est fait exploser le 13 novembre au 
Comptoir Voltaire, dans le XIe arrondissement de Paris. 
 ID:nL8N13C028  
    "Il était crédible que M. Abdeslam soit resté dans la région 
bruxelloise. On est toujours partis de ce point de vue-là", a 
ajouté le procureur Van Leeuw. 
    La prochaine comparution de Salah Abdeslam a été fixée à 
mercredi prochain, selon son avocat. 
     
    VOIR AUSSI 
    Le POINT sur la capture de Salah Abdeslam  ID:nL5N16R05Y  
 
 (Nicolas Delame et Emmanuel Jarry pour le service français; 
édité par Henri-Pierre André) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.