Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A Rungis, Hollande mobilise avant les chiffres du chômage

Reuters27/12/2012 à 11:25

À RUGIS, FRANÇOIS HOLLANDE APPELLE À LA MOBILISATION POUR L'EMPLOI

RUNGIS, Val-de-Marne (Reuters) - François Hollande a appelé jeudi à la mobilisation sur le front de l'emploi, avant la publication des chiffres du chômage de novembre qui devraient vraisemblablement montrer une 19e hausse mensuelle consécutive du nombre de demandeurs d'emploi.

"Je devais dans cette période de fêtes dire aux Français que nous devons être tous sur le pont pour le travail et la lutte contre le chômage", a dit le président français lors d'un déplacement au marché international de Rungis, près de Paris.

François Hollande, dont la popularité est en berne, n'a pas pris de congés de fin d'année, ses vacances médiatisées du mois d'août lui ayant valu de nombreuses critiques suggérant qu'il n'avait pas conscience de l'ampleur de la crise.

"Mon objectif, c'est que le chômage qui progresse depuis maintenant près de deux ans continûment recule", a-t-il dit, réitérant son objectif d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de 2013.

La visite du chef de l'Etat à Rungis a rappelé celles que son prédécesseur Nicolas Sarkozy aimait faire dans ce marché de gros, devenu pour l'ancien maire de Neuilly, l'incarnation, avec ses travailleurs, de "la France qui se lève tôt".

"Faut-il critiquer le président de la République qui se rend à Rungis au petit matin comme le faisait son prédécesseur?", s'est interrogé dans un communiqué l'ancien ministre de la Consommation Frédéric Lefebvre.

"Le moment choisi, la tendance marquée de la hausse du chômage qui se confirme, est tout sauf fortuit", écrit-il, jugeant néanmoins que la France qui travaille la nuit (...) mérite d'être à l'honneur".

La ministre du Logement, Cécile Duflot, a jugé quant à elle au micro d'Europe 1 que François Hollande n'était "évidemment pas dans la même pratique politique que Nicolas Sarkozy".

"Ce message de solidarité et de soutien et de mobilisation en faveur de l'emploi qu'a donné le président ce matin, ça n'est pas une opération de communication de campagne", a-t-elle dit.

Interrogé par la presse, François Hollande n'a pas souhaité reprendre à son compte le slogan de "la France qui se lève tôt".

"La France qui travaille peut se lever tôt, elle peut se lever un petit peu plus tard, cela dépend des rythmes et des modes de travail mais ce que je sais c'est que nous avons une France qui veut travailler."

L'économie française stagnera au premier semestre 2013 après une légère contraction à la fin de cette année, selon les prévisions de l'Insee qui anticipent une nouvelle hausse du chômage.

L'Insee s'attend à 40.000 suppressions de postes par trimestre sur la première partie de 2013 dans les secteurs marchands non agricoles et un taux de chômage à 10,5% fin 2012 et à 10,9% mi-2013, proche des plus hauts touchés début 1997.

Philippe Wojazer avec pool et Julien Ponthus, édité par Jean-Baptiste Vey

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.