Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A Pékin, Ayrault vante le made in France

Le Parisien06/12/2013 à 18:04

A Pékin, Ayrault vante le made in France

«Je suis arrivé à Pékin avec une bonne nouvelle. » Hier, pour le premier jour de son déplacement en Chine, Jean-Marc Ayrault se félicite du feu vert obtenu par Renault pour produire dans ce pays. Le constructeur français est désormais autorisé à constituer une coentreprise avec Dongfeng, deuxième constructeur chinois. Renault avait tenté de s'implanter dans l'empire du Milieu en 1993, en vain. Depuis, le pays est devenu le premier marché automobile mondial. Mais dans les rues embouteillées de la capitale, ce ne sont pas des marques françaises qui concurrencent les chinoises, mais plutôt BMW, Opel, Volkswagen?

« Vous ne pouvez pas vendre en Chine si vous ne produisez pas en Chine, c'est un pays ultraprotecteur », explique Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif qui accompagne le Premier ministre. Dans les cours de la Cité interdite que la délégation française visite au pas de course, Montebourg fanfaronne. « Cet accord est fondamental, c'est le cadeau de bienvenue du gouvernement chinois au gouvernement français. »

L'Occident défile chez les dirigeants chinois

Dongfeng et Renault prendront chacun 50% de la nouvelle entité qui s'implantera à Wuhan pour un investissement d'environ 930 M?. La production de 150000 véhicules par an, uniquement destinés au marché chinois, devrait démarrer entre 2014 et 2016. Quelques cadres et ingénieurs français participeront au projet, mais la main-d'?uvre sera essentiellement chinoise. « Oui, mais cela donnera du cash à Renault pour survivre, c'est important », résume Montebourg. Ayrault, entre deux photos prises par sa femme dans l'ancien palais impérial, n'en finit plus de saluer cet accord. « L'avenir de l'emploi en France se joue aussi dans cet immense marché chinois. L'erreur serait de penser que l'avenir de l'automobile français se résume à nos frontières. »

Autre dossier important : le nucléaire civil. Jean-Marc ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.