1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À la CIA, Donald Trump en roue libre
Le Point22/01/2017 à 10:28

Pour son premier jour dans le bureau ovale, Donald Trump s'est rendu en visite au siège de la CIA, avec l'objectif d'assurer les employés de son soutien et d'apaiser un peu les tensions avec l'agence fédérale, qu'il a violemment critiquée depuis les élections. Au final, il a improvisé un incroyable discours mélangeant comme à son habitude insultes, exagérations et vantardises.

Aux 300 à 400 employés qui s'étaient déplacés un samedi, des supporteurs pour la plupart à en juger par les applaudissements, Trump a d'abord déclaré sa flamme : ?Personne ne croit autant dans les services de renseignements et dans la CIA que Donald Trump, Personne. Je vous soutiens à 1 000 %. Je vous aime, je vous respecte."

Ce que Dieu a dit

Mais il a très vite changé de sujet pour s'en prendre à sa bête noire, les médias : "les êtres humains les plus malhonnêtes de la planète", avec qui il est "en guerre" parce que ce sont eux, selon Trump, qui ont inventé qu'il était en conflit avec les services de renseignements. Les faits obligent à dire que c'est bien le nouveau président qui n'a cessé de mettre en doute leurs conclusions sur l'implication de la Russie dans les cyberattaques pendant la campagne. Il est même allé jusqu'à les comparer aux "nazis" sur Twitter parce qu'ils étaient, selon lui, derrière les fuites sur ses frasques supposées avec des prostituées lorsqu'il était en Russie.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer