Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A Kinshasa, les nouveaux métiers de la débrouille

Le Parisien26/07/2013 à 17:35

A Kinshasa, les nouveaux métiers de la débrouille

"Voleur" d'électricité, chargeurs de téléphones mobiles: en RDC, les nouvelles technologies ont fait naître de nouveaux métiers de la débrouille dans les rues de Kinshasa, à côté des traditionnels cireurs de chaussures et laveurs de pieds. 15% des Congolais auraient un téléphone portable, selon des statistiques non officielles. Mais tous n'ont pas l'électricité chez eux. Cela a permis l'apparition d'un nouveau métier, plutôt risqué. Deux fils électriques destinés à alimenter un lampadaire public sont dénudés pour y brancher des fils reliés à une série de prises installées sur un panneau de bois. Le passant y installe son chargeur de téléphone. Une demi-heure de charge vaut 200 francs congolais (FC) soit 0,16 centimes d'eauros.Profitant des failles du réseau électrique et répondant à une demande croissante, des petits trafiquants ont également trouvé un moyen de gagner leurs vies. En déterrant un câble et en le dénudant, ils y branchent une dérivation qu'ils louent aux voisins, jusqu'à ce que ce système soit découvert par les techniciens. S'il n'a pas entre-temps provoqué d'incendie ou d'accident grave.Les vendeurs de crédit téléphoniques pullulent, plus nombreux que les marchands de cigarettes.Ils ne distribuent généralement qu'un seul fournisseur. Ainsi s'agglutinent à certains carrefours une multitude de petites "échoppes" qui ne sont en fait que des cartons portant le nom du réseau.Dans un pays les plus riches en matières premières de la planète, de nombreux habitants de Kinshasa, mégapole de dix millions d'habitants, survivent grâce à des "petits métiers".Malgré la richesse de son sous-sol, la République démocratique du Congo, qui compte plus de 60 millions d'habitants, est classée au 186e rang dans l'indice de développement humain (IDH) en 2012.Le revenu par habitant est inférieur à 1 dollar, selon le PNUD.Comparativement, Papy Kanku, 29 ans, gagne "bien" sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.