1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A Davos, les patrons broient du noir
Le Monde22/01/2019 à 06:34

L'incertitude politique, le ralentissement de la croissance et la montée des populismes devraient animer, jusqu'à vendredi, les débats du Forum économique mondial.

Tenter d'y voir plus clair, et pas seulement à cause du blizzard : tout un programme pour les quelque 3 000 participants aux 49es réunions annuelles du Forum économique mondial qui se tiennent à Davos (Suisse) du mardi 22 au vendredi 25 janvier.

Une météo glaciale règne sur la station des Grisons vers laquelle convergent patrons de multinationales, chefs d'Etat et de gouvernement, ONG ou chercheurs. Mais c'est surtout le brouillard politique et économique planant sur un monde en pleine recomposition qui devrait animer les débats de la grand-messe des Alpes.

A l'orée de 2019, les tumultes ne manquent pas. Dans un Royaume-Uni incapable de boucler son divorce avec l'Union européenne (UE), le système politique est mis sens dessus dessous. Aux Etats-Unis, Donald Trump continue de semer la confusion, menaçant de guerre commerciale ses rivaux comme ses alliés, tandis que le gouvernement fédéral est paralysé depuis des semaines par un « shutdown » sur fond de crise causée par sa politique d'immigration et sa volonté de construire un « mur » à la frontière avec le Mexique. En France, encore, le pouvoir est fragilisé par le mouvement de contestation des « gilets jaunes ».

Pas de Trump mais un « Trump tropical » Ces désordres nationaux pèsent sur l'ambiance à Davos qui a vu s'additionner les défections avant même que le rideau se lève. Après s'être annoncé, Donald Trump a préféré annuler sa visite dans les Alpes suisses, ainsi que la participation de toute la délégation américain...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kozlow67
    22 janvier08:30

    Ils vont pouvoir se réjouir, la période de distribution des dividendes va bientôt commencer...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer