Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

A Abou Dhabi, Macron dénonce « l'obscurantisme » et flatte les Emirats arabes unis

Le Monde09/11/2017 à 00:48

De gauche à droite : le cheikh Mohammed Bin Rachid Al-Maktoum, émir de Dubaï, Brigiette Macron et son époux Emmanuel Macron, le prince héritier d'bou Dhabi Mohammed Ben Zayed Al-Nahyan et le roi du Maroc Mohammed VI, le 8 novembre.

Le président français a inauguré, mercredi, le Louvre Abu Dhabi devant plus de 400 invités dont plusieurs chefs d'Etat arabo-musulman.

C'est un musée ouvert au vent et à la mer telle une Venise des sables. C'est aussi un musée où dansent l'ombre et le soleil sous la dentelle de métal d'un immense dôme de 180 mètres. Le Louvre Abu Dhabi, inauguré le 8 novembre par Emmanuel Macron se veut avant tout un musée « universel ». Tel est le message martelé par le chef de l'Etat devant plus de 400 invités dont plusieurs chefs d'Etat arabo-musulman, le prince du Bahreïn, le roi du Maroc Mohammed VI ou le président afghan Ashraf Ghani. En saluant ce « Louvre du désert et de la lumière » construit par l'architecte Jean Nouvel, le président français n'a cessé de rappeler avec lyrisme et en citant Dostoïevski que « la beauté sauvera le monde » et qu'elle représente aussi une barrière contre « l'obscurantisme ».

Le lieu oblige par le symbole qu'il représente, aussi bien dans le choix des œuvres exposées, représentant toutes les civilisations que par son installation aux Emirats arabes unis dans un golfe arabo-persique en passe de devenir l'épicentre des tensions régionales sur fond de rivalité entre l'Arabie saoudite et l'Iran. D'où le poids des mots alors même que cette visite de deux jours à Abou Dhabi puis à Dubaï est la première qu'il effectue au Moyen-Orient depuis son élection.

« C'est l'épicentre de ce monde où la globalisation s'accélère, c'est le point névralgique où se rencontrent le monde occidental et oriental, c'est aussi le point d'équilibre entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique », a lancé Emmanuel Macron ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.