Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

8.000 bornes pour véhicules électriques prévues cette année

Reuters24/05/2013 à 18:35

AU MOINS 8.000 BORNES POUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES PRÉVUES CETTE ANNÉE

PARIS (Reuters) - La France devrait compter au moins 8.000 bornes de recharge de véhicules électriques vers la fin de l'année et combler ainsi son retard sur ses voisins européens.

"2013 est vraiment l'année zéro de la mobilité électrique et ça bouge partout en France, dans le privé et dans les collectivités locales", a déclaré vendredi à Reuters Philippe Hirtzman, chargé de mission à Bercy.

"Avec les dossiers et les intentions que j'ai en stock (...) je suis plus optimiste que ce que je disais il y a deux ou trois mois, on sera à un niveau compris entre 8.000 et 10.000 fin 2013-début 2014."

Si l'Hexagone se situe actuellement au niveau des Pays-Bas et de la Grande-Bretagne, avec environ 5.000 points de recharge répertoriés, c'est grâce surtout à l'Ile-de-France et aux 4.000 bornes d'Autolib.

Quand on exclut le système francilien d'auto-partage, le pays compte moins de bornes que l'Allemagne, l'Italie ou le Portugal alors qu'il se veut précurseur sur ce nouveau segment du marché automobile.

"La cible, l'ordre de grandeur, c'est 30.000 bornes publiques à l'horizon 2015, et on est dans les clous", a ajouté le chargé de mission.

En 2010, le Grenelle de l'environnement fixait des objectifs aussi ambitieux que 75.000 bornes en 2015 et 400.000 en 2020.

Philippe Hirtzman, à qui le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a confié l'an dernier la tâche de coordonner le déploiement des infrastructures de recharge sur l'ensemble du territoire, présentera ces chiffres mardi à l'Association des maires de France lors d'un colloque sur les véhicules électriques.

"La France ne se situe pas très bien puisqu'on voit que proportionnellement à notre parc roulant, nous ne sommes pas très bien équipés", a estimé Carlos Tavares, numéro deux de Renault, jeudi lors d'un Face à la presse organisé par 7pm Auto. "Il est clair qu'on ne fait pas la différence par rapport aux autres pays qui eux, n'ont pas de constructeur national ayant eu l'audace d'investir les véhicules électriques."

"Je pense que dès qu'on aura franchi le cap des 20.000 bornes en France on aura un niveau de visibilité qui aura un impact psychologique sur le consommateur", a-t-il ajouté.

Renault a lancé cette année Zoé, sa première citadine électrique, fabriquée dans l'usine de Flins (Yvelines), mais le marché démarre plus lentement que prévu et reste confidentiel: 0,4% des ventes de voitures neuves en 2012 selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.