1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

75 ans après, un émouvant portrait colorisé d'une adolescente morte à Auschwitz

Le Parisien24/03/2018 à 21:56

75 ans après, un émouvant portrait colorisé d'une adolescente morte à Auschwitz

Czeslawa Kwoka, jeune polonaise de 14 ans, est morte à Auschwitz-Birkenau le 12 mars 1943. 75 ans après, le Mémorial d'Auschwitz a décidé de publier les clichés colorisés de l'adolescente. Depuis, relayées par des médias du monde entier, les photos font le tour de la planète et des réseaux sociaux. C'est la photographe brésilienne Marina Amaral qui a réalisé cette colorisation afin, selon elle, de nous rendre les victimes plus proches. Czes?awa Kwoka was one of the "approximately 230,000 children and young people aged less than eighteen" among the 1,300,000 people who were deported to Auschwitz-Birkenau from 1940 to 1945. pic.twitter.com/iWu9r0njAp— Marina Amaral (@marinamaral2) December 13, 2017 Marina Amaral (@marinamaral2) a Brazilian artist, an expert in colorization of b&w pictures, created a colorized version of the registration image of Czes?awa Kwoka. 4/4 pic.twitter.com/Dp18k30HZm— Auschwitz Memorial (@AuschwitzMuseum) March 12, 2018Czeslawa Kwoka, catholique, a été déportée à 14 ans avec sa mère pour que des Allemands puissent occuper leur maison. Elle fait partie des 230 000 mineurs déportés dans le camp d'Auschwitz entre 1940 et 1945. Considérée comme inapte au travail, elle est exécutée d'une injection de phénol dans le cœur le 12 mars 1943. Un mois avant, sa mère avait été tuée dans les mêmes conditions.La photo originale a été prise à l'arrivée dans le camp par un autre déporté, William Brasse. Ce dernier était obligé par les nazis à prendre des clichés des prisonniers quand ils arrivaient à Auschwitz. Il avait reçu l'ordre de détruire toutes ces photos mais il a réussi à conserver des négatifs pour que les victimes ne tombent pas dans l'oubli. Il a expliqué que Czeslawa Kwoka avait été frappée à l'arrivée dans le camp, et les coups sont effectivement visiblement sur les photos.Marina Amaral a annoncé ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer