1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

68% des Français ne veulent plus de Fillon candidat, selon un sondage
Reuters05/02/2017 à 11:23

68% DES FRANÇAIS NE VEULENT PLUS DE FILLON CANDIDAT

PARIS (Reuters) - Seulement 32% des Français veulent que François Fillon reste candidat à l'élection présentielle, après les révélations sur des soupçons d'emplois fictifs dont aurait bénéficié sa femme, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.

Sur 1.007 personnes interrogées vendredi et samedi, 68% disent en revanche ne pas vouloir que l'ancien Premier ministre, candidat de la droite, maintienne sa candidature.

Les sondés sont seulement 23% à le juger honnête et 28% à estimer qu'il comprend les problèmes de gens comme eux.

Mais 64% d'entre eux estiment que François Fillon restera malgré tout candidat, contre 35% qui sont d'un avis contraire.

Concernant un éventuel candidat de substitution, ils placent le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, en tête de leurs préférences (39% d'avis positifs), devant l'ancien ministre François Baroin (38%), le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez (29%) et sa collègue d'Ile-de-France, Valérie Pécresse (25%).

Le président du Sénat, Gérard Larcher, ne recueille pour sa part que 24% d'avis positifs.

(Emmanuel Jarry)

61 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1876177
    06 février12:16

    froggy 32% cest ceux qui voudraient que fillon se presentent. Mais au niveau des intentions de vote, ça occille entre 18.5 et 21% donc a priori 3ème et éliminé du second tour. Donc pour la droite très risqué de continuer avec un candidat qui a perdu une bonne partie de son crédit et qui a trompé ses électeurs lors de la primaire puisque ceux ci le croyaient intègre. Le programme c est bien, le programme et l homme c est mieux!

    Signaler un abus

  • froggy83
    06 février12:00

    je vous l'accorde, Mediapart ne fait pas partie de ces médias achetés par le système (comprenant Juppé Macron et ses financiers et sponsors) puisque Mediapart dénonce justement ce système dans un article intitulé ' /lassassinat-politique-de-francois-fillon'

    Signaler un abus

  • bomdia
    06 février11:34

    Ça reste quand même un gros score d'avoir 28% des sondés qui considèrent que FF comprend leur situation. Certes il a pêché par manque de transparence voire d'honnêteté intelectuelle, mais il a quand même un sacré socle électoral pour que ça cote résiste ainsi - les jeux restent vraiment ouverts - on verra.

    Signaler un abus

  • froggy83
    06 février11:31

    oui 32% c'est suffisant, que les medias achetés par le système arrête de nous pomper l'air en nous faisant la promo du jeune suiveur de Hollande acheté par les financiers anglo-saxons, Minc, Attali, Berger qui nous ont déjà montré ce qu'ils étaient capables de dire et jamais de faire!

    Signaler un abus

  • ZvR
    06 février11:25

    Apparemment il semble que pour devenir un homme politique "respectable" en france il faut détourner au moins un million d'euros et accessoirement avoir le soutien de gentils sponsors prêts à débourser les millions par dizaines pour financer les campagnes de comms. En se remboursant sur la bête ensuite, bien entendu.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer