Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

5.000 km à pied pour découvrir la "peur" des Français

Reuters26/03/2014 à 14:36

JEAN LASSALLE TIRE UN RAPPORT TRÈS SOMBRE SUR L'ÉTAT D'ESPRIT DES FRANÇAIS

PARIS (Reuters) - Un député français qui a effectué 5.000 km à pied et rencontré des milliers de personnes dans 18 régions en a tiré un rapport très sombre sur l'état d'esprit de ses compatriotes qui, selon lui ont peur, sont résignés et détestent la politique.

Jean Lassalle, un élu MoDem des Pyrénées-Atlantiques, a parcouru la France pendant huit mois seul, s'arrêtant dans 1.500 villes et villages pour prendre le pouls de son pays grâce à une multitude de conversations avec ceux qu'il rencontrait.

"J'ai été surpris par le niveau à la fois de colère et de résignation qui imprégnait la population", a-t-il déclaré mercredi lors de la présentation de son rapport de 200 pages qu'il remettra début avril à François Hollande.

"Je m'y attendais mais je ne pensais pas que la détestation des politiques atteindrait un tel degré. L'avenir qu'on me décrit est sombre", dit-il. "Les Français ont peur. Notre peuple n'a pas de perspectives, il n'y croit plus et n'a plus envie."

Jean Lassalle n'est donc pas étonné du nouveau record d'abstention - 36,45% - battu dimanche lors du premier tour des élections municipales, qui ont illustré la défiance des Français vis-à-vis de la classe politique traditionnelle, comme en témoigne la percée réalisée par le Front national.

La crise touche selon lui tous les secteurs : la famille, l'économie, le religieux, l'identité, le politique et l'idéologique, ce qui entraîne "une perte du lien social, une incompréhension du monde globalisé, une perte des valeurs".

Il propose quelques pistes, comme la mise en place de référendums locaux, le renforcement de la lutte contre le déclassement social, la réduction de la fracture entre les générations ou transformer l'Europe en une puissance respectée.

Le député, qui n'hésite pas à faire des comparaisons avec les Cahiers de doléances de 1789, à la veille de la Révolution, estime toutefois "qu'il n'est pas trop tard".

"Les Français sont prêts à espérer", dit-il. "J'ai ressenti leur envie d'oeuvrer pour que le nouveau destin français passe par une évolution et non une révolution."

"Il suffirait d'une prise de conscience et de confiance pour qu'elle renoue avec la place qui fut la sienne."

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.