Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

5.000 aiguillages vérifiés après le drame de Brétigny

Reuters15/07/2013 à 19:34

UNE CAMPAGNE DE VÉRIFICATION DE 5.000 AIGUILLAGES LANCÉE APRÈS L'ACCIDENT DE BRÉTIGNY

PARIS (Reuters) - Les cheminots ont engagé une vaste campagne de vérification de 5.000 pièces d'aiguillage de la SNCF après l'accident de Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui a fait six morts vendredi, a annoncé lundi Réseau ferré de France (RFF).

Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a affirmé que le train avait déraillé à cause d'une éclisse défectueuse mais l'enquête devra dire pourquoi cette pièce de raccordement s'est détachée pour se retrouver dans un système d'aiguillage.

Il s'agit d'une sorte d'agrafe d'une dizaine de kilos fixée par quatre boulons aux rails.

"Nous connaissons les motifs de l'accident, nous n'en connaissons pas les causes", a expliqué Jacques Rapoport, président de RFF sur France Info.

Didier Le Reste, l'ancien secrétaire général de la CGT cheminots, s'était étonné dimanche de la précipitation de Guillaume Pepy à évoquer la défaillance d'une éclisse.

"Pourquoi une pièce comme ça qui se serait désolidarisée du rail, se serait envolée et déposée opportunément au c?ur de l'aiguille et aurait fait dérailler le train?", a-t-il demandé également sur France Info.

"Toutes les hypothèses sont sur la table. Il y a certainement d'autres causes", a-t-il ajouté, regrettant "le fait que la SNCF communique aussi rapidement, le fait que son président livre au bon peuple une version qui pourrait devenir officielle alors qu'il faut pousser les investigations".

PAS DE LIEN ENTRE SÉCURITÉ ET VÉTUSTÉ?

Jacques Rapoport a répondu que la défaillance de l'éclisse était un fait établi mais que les trois enquêtes en cours (judicaire, administrative et SNCF) visaient à comprendre pour quelles raisons.

Pour la CFDT cheminots, la rupture de cette pièce peut s'expliquer par "un incident inopiné, un dysfonctionnement dans la maintenance ou un acte de malveillance" et "il est prématuré de privilégier une piste par rapport à une autre."

"Seule une enquête approfondie permettra de déterminer les causes réelles de ce dysfonctionnement majeur. A l'issue, seront établies les responsabilités liées à cette catastrophe ferroviaire", écrit-elle dans un communiqué.

En se détachant, l'éclisse est sortie de son logement, puis, sous la pression de la circulation des trains, s'est retournée et a servi de tremplin à la roue du wagon qui arrivait sur cet équipement.

Le patron de RFF a souligné qu'il y avait 5.000 éclisses du même type que celui qui a causé la catastrophe et que dès le lendemain, les agents avaient commencé un examen exhaustif de l'ensemble de ces équipements.

"Nous avons pris les dispositions garantissant qu'un tel accident ne puisse pas se renouveler", a-t-il assuré.

Selon Jacques Rapoport, même si le réseau ferroviaire a connu ces trente dernières années un niveau d'investissement et de rénovation insuffisant, "il n'y a pas de lien entre l'âge d'un équipement et sa sécurité."

"Nous garantissons que la sécurité est assurée sur toute la durée de vie de ces équipements. Lorsqu'un équipement vieillit, c'est sa performance qui se dégrade, ce n'est pas sa sécurité", a-t-il dit.

Les travaux engagés pour remettre en état la gare de Brétigny-sur-Orge -la reconstitution de 600 mètres de voies, du ballast et de la caténaire- continuent d'entraîner de fortes perturbations du trafic dans cette partie sud d'Ile-de-France.

Aucun RER C n'a circulé lundi matin entre Savigny-sur-Orge et Brétigny (Essonne) et le trafic restait fortement perturbé au départ et à l'arrivée de la gare Paris Austerlitz sur les grandes lignes, a indiqué la SNCF.

La circulation des trains de la ligne C va rester fortement perturbée pendant toute la semaine sur l'axe Juvisy-Brétigny-Etampes et Dourdan, ajoute la compagnie.

Des bus ont été mis en place pour remplacer tant bien que mal les trains.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.