1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

250 000 hectares de brousse incendiés en Australie
Le Monde18/09/2019 à 01:40

La saison des feux a commencé plus tôt que d'habitude, du fait d'une sécheresse qui perdure et de températures élevées.

La saison des feux de forêts s'est invitée à l'avance dans le sud-est de l'Australie avec plus de 250 000 hectares de bush en proie aux flammes et une quarantaine de propriétés détruites depuis le début du mois de septembre, coïncidant avec l'arrivée du printemps dans l'hémisphère Sud. Des records de températures et une sécheresse qui perdure rendent l'île-continent particulièrement vulnérable aux départs de flammes.

« Cette année, la saison des feux de brousse a démarré en hiver, soit deux mois plus tôt qu'à l'accoutumée. Les conditions sont sans précédent à l'entame du printemps. Les pompiers expérimentés affirment n'avoir jamais rien vu de tel », déplore le Dr Joelle Gergis, climatologue à l'Université nationale australienne (ANU, Canberra).

« C'est extrêmement inhabituel d'enregistrer de telles conditions climatiques propices aux incendies, si extrêmes et si étendues, aussi tôt dans l'année. Plus alarmant encore, ces feux se déclarent dans des zones subtropicales et côtières qui ne s'enflamment pas normalement », constate celle qui a contribué au sixième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

« Superficie énorme » Les alertes aux incendies se sont multipliées depuis début septembre dans les Etats de Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland ainsi que, dans une moindre mesure, dans le Territoire du Nord aux abords de Darwin. Plus de 56 000 hectares de bush ont brûlé dans le Queensland, et dix-sept foyers ont été détruits depu...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer