Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

24 Heures du Mans - Bourdais : "Qui aurait pensé à un tel scénario ?"
Le Point20/06/2016 à 06:58

Tout s'est mêlé à la ligne d'arrivée pour Sébastien Bourdais. L'enfant du pays n'avait jamais vraiment été à la fête au Mans : en dix participations, il a été contraint à abandonner trois fois (1999, 2004, 2010) et a terminé autant de fois à la deuxième place. Mais ça, c'était avant ce dimanche après-midi, quand la Ford GT n° 68 a franchi la ligne d'arrivée en tête dans la catégorie GTE-Pro. Sébastien Bourdais, désormais plus habitué des circuits américains que des événements européens, exulte. Sa joie se mêle à la sidération, quand il constate que la Toyota n° 5 s'est arrêtée juste avant le dernier tour. « Il y a trop eu de moments cruels dans ma carrière que je comprends tout à fait leur douleur », explique-t-il à chaud dans les paddocks. Un peu plus tard, Sébastien Bourdais est revenu, au calme, sur cette victoire.

Le Point.fr : Avez-vous pris du plaisir pendant ces 24 Heures ?

Sébastien Bourdais : Oui, c'était une course très intense. Il n'y a aucun moment de répit. Il fallait tout vivre à fond, être à bloc à chaque tour. C'est vraiment exceptionnel : il est rare de faire des courses où les pilotes sont aussi acharnés et motivés. Et quand ça penche en ta faveur, c'est encore plus savoureux !

Quel a été le moment déterminant dans votre course ?

Clairement,...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer