Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

2.000 personnes manifestent contre les milices à Benghazi

Reuters02/08/2014 à 03:39

BENGHAZI, Libye, 2 août (Reuters) - Deux mille personnes ont manifesté vendredi dans les rues de Benghazi contre les islamistes et les anciens rebelles qui ont pris ces derniers jours une base des forces spéciales à la périphérie de la grande ville de l'est de la Libye. Les manifestants ont défilé en scandant des slogans favorables à l'armée gouvernementale et condamnant l'extrémisme. "Nous sommes là pour dire que Benghazi ne doit pas devenir un nouveau Mossoul", a déclaré un médecin, Seraj Byouk, par allusion à la ville du nord de l'Irak tombée en juin aux mains des radicaux de l'Etat islamique. Le Conseil de la Choura des révolutionnaires de Benghazi, qui regroupe d'anciennes milices anti-Kadhafi et des islamistes d'Ansar al Charia, classé comme organisation terroriste par Washington, ont forcé l'armée à se retirer de Benghazi. Vendredi, ni les troupes gouvernementales, ni celles, alliées, du général renégat Khalifa Haftar, ni les combattants du Conseil de la choura n'étaient visibles dans les rues de la capitale de Cyrénaïque. Des civils contrôlaient les checkpoints et réglaient la circulation. Le principal commissariat de police de la ville a été détruit vendredi matin par des bombes placées à l'intérieur du bâtiment. La base des forces spéciales était vide, trois jours après sa prise par les forces du Conseil de la choura. Le nouveau parlement libyen doit se réunir pour la première fois samedi à Tobrouk, dans l'est du pays, où sont arrivés le Premier ministre Abdoullah al Thinni, ses ministres et une centaine d'élus. Les Occidentaux, qui cherchent à rapprocher les factions rivales, espèrent que la Chambre des représentants permettra de dégager un accord politique. Mais les milices ont déjà à plusieurs reprises envahi des ministères ou l'enceinte du parlement pour faire valoir leurs requêtes auprès des parlementaires. A Tripoli, où se poursuivent les combats entre milices pour le contrôle de l'aéroport international, la Grèce, après d'autres pays comme la France, a évacué vendredi ses diplomates et plus d'une centaine de ressortissants européens et chinois à bord d'une frégate de la marine qui s'est rendue au Pirée, a déclaré le ministère de la Défense. (Feras Bosalum et Ahmed Elumami; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.