1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

14 Juillet : François Hollande se voit en président «audacieux»
Le Parisien15/07/2015 à 06:34

14 Juillet : François Hollande se voit en président «audacieux»

Comme le veut la tradition, François Hollande a répondu ce mardi à l'interview du 14 juillet, après avoir assisté au défilé militaire des Champs-Elysées. Pour ce quatrième et avant-dernier 14 Juillet du quinquennat, qui intervient dans un contexte de multiplication des crises et de forte menace terroriste, François Hollande voulait de la «simplicité et la sobriété», selon un de ses conseillers.

Le chef de l'Etat a longuement évoqué l'accord européen sur la Grèce, pour lequel il s'est beaucoup investi. Six mois après les attentats de Paris, il s'est également attardé sur la menace terroriste et les questions de sécurité. Invité de dernière minute dans l'actualité : l'accord conclu entre les grandes puissances et l'Iran sur le nucléaire, au terme de 21 mois de négociations. De quoi permettre à Hollande de revenir sur la politique étrangère et la place de la France dans le monde. Autant de questions régaliennes, donc. 

Une petite place a toutefois été accordée aux questions de politique intérieure. L'occasion pour le président de la République de redire qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle de 2017 «s'il n'y a pas de baisse du chômage». L'occasion aussi de conforter publiquement (et fermement) Manuel Valls dans ses fonctions : «Ce Premier ministre doit terminer ce quinquennat avec moi. Quand on a un bon Premier ministre, on le garde.» 

Ne souhaitant pas évoquer ses adversaires - «j'ai suffisamment de sujets à traiter, celui-là n'est pas sur ma table de travail», balaie-t-il quand on l'interroge sur Nicolas Sarkozy - François Hollande a, en revanche, pris le temps d'égrainer les mesures prises en faveur de la croissance et de l'emploi. Et s'est laissé aller à un instant d'autocongratulation, lâchant aux journalistes qui l'interrogeaient : «Vous en connaîtrez, j'espère, des présidents aussi audacieux que moi...»

QUESTION DU JOUR. François Hollande est-il un président audacieux ? ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • boudet
    15 juillet08:02

    oui, il est très audacieux de penser qu'il l'est !!! Mais cela s'arrête là. On aurait préféré qu'il soit audacieux pour l'économie de notre pays.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer