Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

1.102 candidats en lice pour 541 sièges à l'Assemblée

Reuters16/06/2012 à 13:57

PARIS (Reuters) - Quelque 40 millions d'électeurs français sont appelés aux urnes ce dimanche pour le second tour des législatives afin d'élire 541 députés parmi plus d'un millier de candidats.

Trente-six candidats ont été élus ou réélus dimanche dernier lors du premier tour : 22 PS, 9 UMP, un divers droite, un divers gauche, un radical de gauche, un élu du Nouveau centre (NC) et un Europe Ecologie-Les Verts, Noël Mamère.

Parmi les 22 élus et réélus socialistes figurent le chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault, et cinq de ses ministres : Laurent Fabius (Affaires étrangères), Victorin Lurel (Outre-mer), Delphine Batho (déléguée à la Justice), Bernard Cazeneuve (Affaires européennes) et Philippe Cuvillier (Transports).

Vingt ministres sont encore en lice dimanche pour un second tour où 1.102 candidats sont présents pour les 541 sièges restant à pourvoir, dont 11 représentant les Français établis à l'étranger, selon le ministère de l'Intérieur.

La majorité relative suffit pour être élu au second tour. En cas d'égalité des suffrages, le plus âgé des candidats est élu.

Une dizaine de candidats sont assurés de leur élection ou réélection dimanche : ils sont seuls en lice, le candidat arrivé en seconde position s'étant désisté en sa faveur.

L'UMP Bernard Debré est ainsi sans concurrent dans la 4e circonscription de Paris, tout comme le communiste Nicolas Sansu dans la 2e du Cher. En Seine-Saint-Denis, cinq candidats sont seuls : trois PS, dont Bruno Le Roux, qui vise la présidence du groupe PS de l'Assemblée, et deux PC, dont Marie-George Buffet.

Le nombre de triangulaires est moins élevé que prévu : il y en a 34, dont 28 avec le Front national.

Parmi les cinq triangulaires sans FN on trouve notamment la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques, où le président du MoDem, François Bayrou, joue une partie difficile face à Nathalie Chabanne (PS) et Eric Saubatte (UMP).

Dans la 9e des Hauts-de-Seine, l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant (UMP) affronte le dissident UMP Thierry Solère et la PS Martine Even.

Parmi les triangulaires où est présent le FN, on trouve la 2e circonscription du Gard où l'avocat Gilbert Collard est concurrencé par l'UMP Etienne Mourrut et la PS Katy Guyot.

Dans la 3e du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen (FN) affronte le député UMP sortant et la candidate socialiste qui a refusé de se retirer comme le lui demandait la direction nationale du PS.

Dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône, l'UMP Roland Chassain a rejeté la consigne de la direction nationale de l'UMP et a décidé de se retirer en faveur du candidat frontiste. Le bureau politique de l'UMP doit se prononcer la semaine prochaine sur son exclusion.

Dans les 29 duels impliquant le FN, la droite parlementaire a été éliminée dans 20 circonscriptions, laissant face-à-face un candidat de gauche et un candidat lepéniste. Les neuf autres duels opposent des candidats frontistes à des candidats UMP.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.