Impôt sur le Revenu - L'essentiel

L'impôt sur le revenu se calcule sur la base d'un revenu global défini comme le cumul des revenus catégoriels nets d'abattements et de frais :

revenus professionnels (salaires, BIC, BNC, BA...),

pensions, retraites et rentes

et revenus du patrimoine :

revenus mobiliers,

revenus fonciers,

plus-values sur valeurs mobilières (les plus-values immobilières font l'objet d'une imposition distincte, à la source, et ne sont pas soumises au barème progressif de l'IR).

Ce revenu peut être minoré de déductions fiscales.

Le revenu net imposable ainsi déterminé au niveau du foyer fiscal est divisé par le nombre de parts composant ce foyer, ce qui permet de déterminer le "quotient familial".

Ce quotient familial est soumis au barème progressif de l'impôt qui détermine l'impôt afférent à une part de revenu que l'on multiplie ensuite par le nombre de parts pour obtenir l'impôt brut. Le gain d'impôt résultant de l'application du quotient familial est, le cas échéant, plafonné.

Sur le montant brut de l'impôt peuvent ensuite être appliqués :

pour les contribuables de condition modeste :

une décote,

une réduction pouvant atteindre 20 % de l'IR ;

des réductions d'impôts et crédits d'impôts.

Sommaire

Principes de calcul de l'IR

Synthèse

Personnes imposables

Barème d'imposition

Correctifs pour les contribuables modestes

Paiement de l'impôt sur le revenu

Prélèvement à la source de l'IR

Foyer fiscal

Personnes à charge

Système du quotient familial

Parts fiscales

Revenus imposables

Traitements et salaires

Revenus des professions non salariées

Pensions retraites et rentes

Revenus mobiliers

Revenus fonciers

Plus-values sur valeurs mobilières

Plus-values immobilières

Charges déductibles du revenu imposable

Liste des charges déductibles

Pensions alimentaires versées aux enfants majeurs

PERP et assimilés

Crédits d'impôt

Synthèse

Réductions d'impôt

Synthèse

Contribution exceptionnelle

Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

Contributions Sociales

Synthèse