Article rédigé par c3p0, le jeudi 15 nov 2012 à 08:20
Imprimer l'article Envoyer l'article à un ami

Il y a fracturation hydraulique et fracturation hydraulique !

Thème de cet article : Faut-il exploiter les gaz de schiste en France?

C'est tout de même étrange que la fracturation hydraulique soit politiquement incorrecte lorsqu'il s'agit d'exploiter des réserves de méthane et politiquement correcte lorsqu'il s'agit de développer de la géothermie profonde, car il s'agit bien de la même technologie.

Par ailleurs, les problèmes rencontrés aux Etats-Unis au début de l'exploitation des gaz de schiste était plutôt liés à la construction des puits (défaut dans le bétonnage) que dans la méthode de fracturation. Ce problème peut apparaître dans tout type de puits : gaz, pétrole, ... mais également puisage d'eau. Comme souvent aux US, au début des aventures industrielles, il y a des cowboys ...

Sur la question des micro-séismes que pourrait provoquer la fracturation hydraulique, c'est oublier un peu vite ceux d'une bien plus grande ampleur provoqués dans le passé par l'extraction du charbon ou du minerai de fer et que la société a appris à gérer.

Au rythme où nous refusons les prises de risque, même mesurées, le véritable séisme auquel nous nous préparer est notre effondrement économique. Lorsque le taux de chômage atteindra 50%, je fais le pari que l'on reprendra l'extraction du charbon à la pelle et à la pioche.

Maintenant sur la question des émissions de CO2 et de méthane, il ne faut jamais perdre de vue que ces 2 gaz ne sont pas des "déchets toxiques" pour la vie comme le sont les oxydes de soufre, oxydes d'azote, etc... Ce sont des gaz de la vie sans lesquels, la vie sur terre est impossible. Le problème auxquels nous sommes aujourd'hui confronté est simplement un excès d'émission de ces gaz dans l'atmosphère du fait des activités humaines. Si l'effet de serre induit par le méthane est supérieur à celui du CO2, sa durée de vie dans l'atmosphère est beaucoup courte et, en conséquence, son impact cumulatif réduit d'autant. Par ailleurs, c'est ignorer les avancées fantastiques, encore dans les laboratoires, récemment faites notamment vers la valorisation du CO2 pour la production d'hydrocarbures de synthèse par hydrogénation. Hydrogène qui pourra être produit à partir d'EnR. Cette approche est notamment promu par Greenpeace Energy dans son offre appelée Windgas.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9903502 le vendredi 29 mar 2013 à 08:45

    je suis certaine qu'on arrivera à exploiter le gaz de schistes écologiquement un jour... J'ai confiance en nos chercheurs........ oui oui oui

  • canarett le jeudi 7 fév 2013 à 10:29

    menteur!

  • wchris le lundi 26 nov 2012 à 16:09

    Quand nous saurons le faire "à la Française" et non pas "à la cowboy" nos exploiterons les gaz de schistes. On a pas de pétrole mais on a des idées. Extraction pneumatique ou autre, on va trouver. mais avant il faut chercher sans se précipiter, ça prends de la valeur.

    http://www.rue89.com/rue89-planete/2012/10/24/en-pennsylvanie-chez-les-damnes-de-la-revolution-du-gaz-de-schiste-236471

  • wchris le lundi 26 nov 2012 à 15:57

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fracturation_hydraulique

  • wchris le lundi 26 nov 2012 à 15:55

    En plus dire dans le titre "Il y a fracturation hydraulique et fracturation hydraulique !" pour ensuite se contredire en disant "la géothermie profonde, car il s'agit bien de la même technologie.", c'est pas malin.

    D'autant plsu que c'est un contre exemple parfait, dans la géothermie on pompe l'eau chaude pour en extraire la chaleur et la restituer instacte dans la nappe .... alors qu'avec la fracturation hydrolique on injecte sous haute pression des produits chimiques hautement toxiques.

  • wchris le lundi 26 nov 2012 à 15:52

    il ne faut surtou pas exploiter cette resource maintenant, il faut attendre elle ne fera que prendre de la valeur.

    Déja que sarkozy a vendu tout notre or au plus bas http://www.midilibre.fr/2012/02/08/quand-nicolas-sarkozy-vendait-l-or-francais-pour-une-poignee-de-cacahuetes,455169.php

    on va pas recommencer la même erreur

  • TL70190 le mardi 20 nov 2012 à 14:19

    il serait souhaitable que nos chercheurs trouvent le moyen propre d'extraire cette manne energetique et enfin sortir de cette dependance energetique sans abandonner les energies durables !

  • canddide le lundi 19 nov 2012 à 20:46

    il y a fracture et facture! tout est là!

  • gacher le dimanche 18 nov 2012 à 16:51

    le genre de débat pourrave ou l'auteur ferait mieux de se taire.

  • lorant21 le vendredi 16 nov 2012 à 15:12

    @nanonico. Si les produits ne sont pas indiqués c'est surtout que c'est un secret industriel. La propagande malhonnète c'est surtout gasland qui prend le pire (et c'est certainement vrai) pour généraliser.