Des avantages fiscaux importants

Diversification et réductions d'impôts

Dans le cadre de la législation, tout en diversifiant vos actifs, les FIP et FCPI vous permettent de bénéficier d'une réduction du montant de votre IR pouvant atteindre 38%(1) (hors droits d'entrée) de la part des investissements dans les PME éligibles.

Cette réduction est plafonnée à :
Pour le FIP Kallisté Capital n°9

  • 4 560¤ pour un montant maximum d'investissement de 12 000 ¤ (pour les contribuables célibataires)
  • 9 120¤ de réduction, pour un montant maximum d'investissement de 24 000 ¤ (pour les contribuables mariés soumis à une imposition commune)

Pour les FCPI Top Gazelles 2016, FCPI Dividendes Plus n°5, FIP Nestadio Conviction et FIP Connect Innovation 2016-2017
  • 2 160¤ pour un montant maximum d'investissement de 12 000 ¤ (pour les contribuables célibataires)
  • 4 320¤ de réduction, pour un montant maximum d'investissement de 24 000 ¤ (pour les contribuables mariés soumis à une imposition commune)

Les avantages fiscaux des FIP et FCPI sont cumulables dans la limite du plafond global. Dans ce cadre, les montants de réduction ne peuvent excéder :

  • 4 560¤ pour un montant maximum d'investissement de 24 000 ¤ (pour les contribuables célibataires)
  • 9 120¤ de réduction, pour un montant maximum d'investissement de 48 000 ¤ (pour les contribuables mariés soumis à une imposition commune)

A l'échéance : exonération des plus-values


Les avantages Boursorama Banque

Avec Boursorama Banque vous bénéficiez pour vos parts de FCPI et FIP de tous les avantages du compte titres Boursorama 0% ou Boursorama Trading :

  • 0% de droits d'entrée (2)
  • 0% de droits de garde
  • 0% de droits de sortie

(1) La réduction d'impôt sur le revenu de 38% est valable uniquement sur le FIP Kallisté Capital N°9 de Vatel Capital. (2) A l'exception du FIP Kallisté N°9

Attention : les FIP et les FCPI sont des outils de diversification qui s'adressent à des investisseurs avertis. Ces produits sont par nature des produits à risque qui ne devraient pas représenter plus de 5 à 10% de vos actifs financiers. La valeur liquidative des fonds peut ne pas refléter le potentiel des actifs en portefeuille sur la durée de vie des fonds et ne pas tenir compte de l'évolution possible de leur valeur.