Zynga veut migrer sur les mobiles

le
0

Le créateur de l'ex-jeu star Farmville, rachète le britannique NaturalMotion.

L'éditeur de jeux vidéo Zynga a beau traverser une mauvaise passe, il n'entend pas baisser les bras. La société californienne vient en effet de débourser 525 millions de dollars (391 millions d'euros), dont 391 millions en cash, pour racheter NaturalMotion, soit la plus grosse acquisition de son histoire.

Paradoxe: cette annonce intervient précisément où la star déchue des jeux vidéo gratuits sur réseaux sociaux, avec notamment Farmville ou MafiaWars, est au plus mal. Valorisée 7 milliards de dollars lors de son introduction au Nasdaq en décembre 2011, la société a vu le cours de son action être divisé par plus de deux depuis.

Avec cette acquisition, le groupe californien fondé par Mark Pincus cherche à rebondir. Car ses jeux sur Facebook souffrent de la désaffection des joueurs à l'égard du réseau social. Ses 27 millions d'utilisateurs quotidiens (112 millions chaque moi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant