Zurich : Les trois Bleus du 110 haies échouent encore

le
0
Zurich : Les trois Bleus du 110 haies échouent encore
Zurich : Les trois Bleus du 110 haies échouent encore

Comme en finale des championnats du monde de Pékin, ils étaient trois Français sur le 110m haies à Zurich, et ils sont échoués. Neuf champions du monde sur quinze ont réussi le doublé Pékin-Zurich.

Au total, ce sont neuf champions du monde sur les quinze présents ce jeudi à Zurich pour l’avant-dernière étape de la Ligue de Diamant, qui sont parvenus à s’imposer en Suisse. Comme en finale mondiale à Pékin, ils étaient trois Français, et aucun n’est monté sur le podium en Suisse. Le Russe Sergey Shubenkov a confirmé son titre mondial en l’emportant en 13’’14, devant l’Américain David Oliver (13’’30) et le Cubain Orlando Ortega (13’’30). Pascal Martinot-Lagarde n’a pu faire mieux que septième, en 13’’70, devant Dimitri Bascou (14’’07), alors que Garfield Darien n’a pas terminé la course.

Barshim se rattrape

Décevant dimanche aux championnats du monde de Pékin, où il n’a terminé « que » quatrième, le Qatari Mutaz Essa Barshim s’est rattrapé à Zurich, en s’imposant grâce à un saut à 2,32m, devant  les vice-champions du monde Bohdan Bondarenko et Guowei Zhang (2,30m). Le vainqueur de Pékin, le Canadien Derek Drouin, a lui abandonné après avoir échoué à son premier essai à 2,19m. A la longueur, le champion du monde et olympique britannique Greg Rutherford s’est imposé avec un saut à 8,32m, devant l’Américain Marquis Dendy (8,32m également, mais 2eme car son 2eme meilleur saut est à 8,11m, contre 8,27m à Rutherford) et le vice-champion du monde australien Fabrice Lapierre (8,27m, record de sa saison). Sur 400m, le podium de Pékin a été inversé ce jeudi à Zurich : le vice-champion du monde américain Lashawn Merritt s’est imposé en 44’’18, devant le médaillé de bronze grenadien Kirani James (44’’28) et le champion du monde sud-africain Wayde van Niekerk (44’’35). Sur 200m, le roi Bolt étant absent, c’est le Panaméen Alonso Edward qui en a profité pour s’imposer en 20’’03, devant le Jamaïcain Rasheed Dwyer (20’’20) et le Sud-Africain Anaso Jobodwana (20’’24), déjà troisième à Pékin. Sur 1500m, le champion du monde kenyan Asbel Kirprop a confirmé sa bonne forme en s’imposant en 3’35’’79, devant son dauphin de Pékin Elijah Manangoi (3’36’’01) et un autre Kenyan, Robert Biwott (3’36’’04).

Lamotte 6eme du 800m

Sur le 100m féminin, la reine de la discipline, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, a décroché une nouvelle victoire, en 10’’93, devant la Nigérianne Blessing Okagbare-Ighoteguonor (10’’98) et l’Américaine Tori Bowie, médaillée de bronze à Pékin (11’’06). Sur le 800m, la médaillée de bronze de Pékin Eunice Sum s’est imposée en 1’59’’14, devant la Britannique Lynsey Sharp (1’59’’37) et l’Allemande Fabienne Kohlmann (1’59’’68), pendant que la championne du monde biélorusse Marina Arzamasova finissait cinquième en 2’00’’69, juste devant la Française Renelle Lamote (2’00’’75). Triplé éthiopien sur 3000m pour conclure le programme féminin, avec la victoire d’Almaz Ayana en 8’22’’34 (record du meeting), devant Genzebe Dibaba (8’26’’54) et Senbere Teferi (8’34’’32, record personnel).

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant