Zubizarreta : "L'Italie est toujours un rival costaud"

le
0
Zubizarreta : "L'Italie est toujours un rival costaud"
Zubizarreta : "L'Italie est toujours un rival costaud"

Ça commence à faire un moment qu'Andoni Zubizarreta, légendaire gardien de but de l'Espagne et du Barça, profite d'avoir du temps pour lui et sa famille, après avoir été remercié par le club catalan lorsqu'il occupait la position de directeur sportif, il y a déjà un an et demi. Et c'est chez lui, ce lundi, qu'il suivra le match entre l'Italie et l'Espagne, en huitième de finale de l'Euro.

Salut Andoni. Alors, tu t'apprêtes à regarder tranquillement à la maison, c'est ça ?
À la maison, oui, mais tranquillement, pas du tout ! (rires) Il s'agit d'un huitième de finale contre l'Italie, ce n'est pas n'importe quoi !

Comment vois-tu ce match ?
Contre l'Italie, c'est toujours une épreuve de force mentale et de résistance. L'Italie est toujours une équipe costaud, même si en ce moment, ils n'ont pas de stars comme avant. Je crois que même dans leur pire match ils auront deux ou trois opportunités de marquer et de t'éliminer. En général, les Italiens sont des maîtres de la compétition, ils jouent toujours au maximum.

Tu crois donc qu'il n'y a pas de favori sur ce match ?
« Les Italiens ont les moyens pour faire leur match, et les Espagnols aussi. Donc, non, il n'y a pas de favori. »
Non, je vois plutôt un match équilibré. Ça me rappelle un peu la finale de Ligue des champions 2014-2015 à Berlin, avec le Barça qui était obligé de mener le jeu, de gérer le rythme et le tempo du jeu. L'Italie, avec la philosophie d'Antonio Conte, va faire un match basé sur le pressing et sur la contre-attaque. Les Italiens ont les moyens pour faire leur match, et les Espagnols aussi. Donc, non, il n'y a pas de favori.


Tu t'attends à quel match ?
J'aimerais bien voir une Espagne fidèle à son style de jeu. Dans cet Euro, on a vu aussi des transitions plus rapides, mais en général je suis sûr que l'Espagne va jouer, comme toujours, avec sa propre personnalité et bien déterminée à attaquer. Je vois aussi l'Italie faire étalage de son talent au niveau tactique, faire du pressing. Et je suis conscient qu'il ne faut pas sous-estimer les Azzurri car, même dans leur pire moment, ils peuvent réaliser un exploit, surtout dans un match comme ça.

Le point fort de l'Italie c'est, comme toujours, son…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant