Zone euro-Poursuite attendue de la croissance du crédit au T3

le
0
 (Actualisé avec des précisions) 
    FRANCFORT, 19 juillet (Reuters) - Les banques de la zone 
euro s'attendent à une croissance des crédits à un rythme modéré 
au troisième trimestre avec la hausse des prêts aux logements et 
à la consommation alors que les conditions de crédit devraient 
continuer à s'améliorer, montre une enquête de la Banque 
centrale européenne (BCE) auprès des établissements de crédit de 
la zone euro publiée mardi.  
    S'il est encore prématuré d'évaluer les conséquences du vote 
britannique en faveur d'une sortie de la Grande-Bretagne de 
l'Union européenne, aucun choc négatif n'a pu être identifié 
tant du côté de la demande que de l'offre de crédit, précise la 
BCE qui a mené son enquête auprès de 141 banques de la zone euro 
le mois dernier.  
    Les résultats de l'enquête devraient rassurer la BCE, qui a 
multiplié les mesures de soutien au crédit bancaire et plus 
largement à l'économie afin de relancer l'inflation.  
    Elle a réintroduit le mois dernier ses opérations de 
refinancement à très long terme ciblées qui peuvent permettre 
aux banques de la zone euro de se financer à taux négatifs sous 
réserve qu'elles justifient d'une progression suffisante de leur 
production de crédits.  
    Le nombre des banques anticipant une progression des crédits 
aux entreprises, principalement aux PME, dépasse de 24% celui de 
celles qui s'attendent à une baisse. La proportion est de 17% en 
ce qui concerne les prêts à l'habitat, a dit la BCE.  
    Le conseil des gouverneurs de la BCE se réunit jeudi avant 
une trêve estivale de huit semaines, mais aucune nouvelle mesure 
d'assouplissement n'est attendue même si les facteurs de risques 
sur l'inflation et la croissance au sein de la zone euro 
demeurent nombreux.   
    "Parmi les principales économies de la zone euro, les 
conditions de crédit sur les prêts aux entreprises se sont 
améliorées en France, en Italie et en Allemagne et sont restées 
inchangées en Espagne et aux Pays-Bas", relève la BCE dans son 
enquête sur le crédit au deuxième trimestre.  
    Pour les prêts à l'habitat, le solde net des banques 
interrogées fait ressortir une amélioration des conditions de 
crédit en France, en Italie et en Espagne mais un durcissement 
en Allemagne.  
    Au troisième trimestre, les conditions de crédit aux 
entreprises devraient rester stables dans l'ensemble tandis 
qu'elles s'amélioreront dans le crédit à l'habitat et à la 
consommation, montre l'enquête.  
 
 (Balazs Koranyi, Marc Joanny pour le service français, édité 
par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant