Zone euro : Paris et Berlin présentent leur plan 

le
0
Sarkozy et Merkel proposent aujourd'hui au sommet européen un «grand pas en avant» dans la gouvernance économique.

L'année 2010 fut l'année de l'improvisation dans la crise, 2011 doit marquer une remise en ordre que l'on espère apaisée. Sans prendre de décisions formelles, les Vingt-Sept vont dessiner vendredi les contours de leur stratégie anti-endettement, avant d'arrêter dans les semaines à venir le plan d'ensemble décisif pour l'avenir de l'euro.

Un an après que la Grèce a déclenché le signal d'alarme, un optimisme prudent est de retour. Il est nourri entre autres par la détente des «spreads», différentiels de taux d'intérêts qui ont fait jaillir l'an dernier les scénarios d'éclatement de la zone euro. «Les marchés sont en train de se retourner», se félicitait-on, jeudi, à l'Élysée.

Force de frappe renforcée

L'accalmie dépend pour beaucoup des espoirs investis dans le «paquet global» de redressement que les Européens ont annoncé pour la fin mars, sans parvenir encore à s'entendre sur le contenu. Cette vision d'ensemble s'appuie, à brève échéance, sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant