Zone euro : Paris et Berlin pour l'intégration économique 

le
0
Après avoir entériné le mécanisme permanent de crise, le couple franco-allemand plaide pour la convergence économique en Europe.

Au bout d'une année chahutée, les Vingt-Sept s'affichent ressoudés. La France et l'Allemagne ont promis, vendredi, de travailler à davantage de convergence, notamment fiscale, dès le début 2011. Mais en dépit de la création promise d'un fonds permanent de secours aux pays en faillite, les ambiguïtés demeurent à court terme sur la force de frappe de l'euro.

Les dirigeants de l'UE l'ont martelé dans leurs conclusions : ils feront «tout ce qui est nécessaire» pour maintenir la stabilité. Le traité de Lisbonne va être amendé pour rendre permanent, en 2013, le filet de sécurité provisoire tendu après la déroute grecque, au printemps. A priori doté de 440 milliards d'euros, il pourrait être musclé. La dotation sera «convaincante», promet Angela Merkel. Le mécanisme «est sans limite», insiste un haut responsable européen.

Sur la question des euro- obligations en revanche, Paris et Berlin n'ont pas dévié de leur refus, en dépit d'une clameur croissant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant