Zone euro-Moins de 50% des dettes souveraines en taux négatifs

le
0
    par John Geddie 
    LONDRES, 13 septembre (Reuters) - La part des dettes 
souveraines de la zone euro présentant un rendement négatif est 
repassé sous le seuil de 50% de leur encours total après les 
dégagements provoqués par l'absence d'annonces du président de 
la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi sur une 
extension du programme d'assouplissement quantitatif de 
l'institution.  
    Sur les 7.400 milliards d'euros d'encours de dettes 
souveraines de la zone euro négociables sur la plateforme 
Tradeweb, environ 49% affichent mardi un rendement négatif. 
    Cette proportion atteignait 55% début juillet lorsque les 
craintes de récession alimentées par le vote britannique, le 23 
juin, en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union 
européenne avaient accentué la baisse des rendements. 
    La BCE a maintenu ses taux directeurs inchangés à des plus 
bas records tout en se disant ouverte à de nouvelles mesures 
d'assouplissement, à l'issue de son conseil des gouverneurs de 
jeudi dernier.  
    Elle n'a pas donné de précisions sur de possibles nouvelles 
initiatives alors que les intervenants de marché espéraient des 
annonces sur les modalités de prolongation du programme actuel 
d'achats d'actifs.  
    La hausse des rendements qui s'en est suivie a toutefois 
réduit le risque de pénurie de titres de dette souveraine à 
racheter auquel la BCE était exposée en raison des règles 
d'intervention qu'elle s'est données.  
    Elle s'est interdit d'acheter des titres dont le rendement 
serait inférieur à son taux de dépôt, la borne basse de ses taux 
directeurs, actuellement fixée à -0,40%. Elle n'entend pas non 
plus détenir plus du tiers de l'encours de telle ou telle 
émission en particulier.  
    Selon les données de Tradeweb, environ 28% des obligations 
souveraines de la zone euro ont un rendement inférieur à 0,40% 
contre 31% en juillet.  
    Les achats d'obligations d'entreprise par la BCE et la 
course au rendement provoquée par la baisse généralisée des taux 
continuent de pousser la rémunération sur les obligations 
d'entreprises les mieux notées en territoire négatif.  
    Environ 27% de l'encours des obligations d'entreprises 
notées en catégorie d'investissement négociables sur Tradeweb se 
caractérise par des rendements négatifs contre 22% le mois 
dernier.  
      
 
 (Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid 
Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux