Zone euro : Merkel fustige les vacances des pays du Sud

le
0
«Nous ne pouvons pas avoir une monnaie commune et certains beaucoup de vacances et d'autres très peu», a déclaré la chancelière.

Cédant une fois encore à la pression populaire outre-Rhin, Angela Merkel s'en est prise, mercredi, à ses voisins européens du «Club Med». La chancelière allemande a fustigé les vacances et les systèmes de retraite des pays d'Europe du Sud, qu'elle juge bien trop généreux. La Grèce, le Portugal et l'Espagne étaient dans le viseur alors que les Allemands sont exaspérés par la multiplication des plans de sauvetage de pays de la zone euro en difficulté. Et alors que le devoir de solidarité européen provoque de plus en plus de remous sur les bancs de la majorité de centre droit au Bundestag.

«Il faudrait que dans des pays comme la Grèce, l'Espagne, le Portugal, on ne parte pas à la retraite plus tôt qu'en Allemagne, que tous fassent un peu les mêmes efforts, c'est important», a déclaré Merkel mardi soir au cours d'une manifestation de son parti conservateur, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), à Meschede, dans l'ouest du pays. «Nous ne pouvons pas avoir une mo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant