Zone euro : Merkel conditionne sa solidarité à la «discipline»

le
0
Après l'intervention de Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande s'exprime vendredi matin sur la crise de l'euro.

De notre correspondant à Berlin

Le discours de Nicolas Sarkozy n'a pas surpris Angela Merkel. L'Élysée avait pris soin d'informer la chancelière allemande de son intervention dans le détail avant l'allocution du président français. La volonté exprimée par le président de faire de l'espace européen «une zone de stabilité» réjouit Berlin. Tout comme son engagement pour une plus grande «discipline», après des décennies d'un laxisme budgétaire qui a fini par exaspérer outre-Rhin. Mais, pour la chancelière, les promesses de changements ne sauraient entraîner une solidarité automatique.

Merkel reste campée sur son intransigeance: elle ne lâchera pas de lest tant que ses partenaires n'auront pas consenti à de réels changements, garantissant une «union de stabilité» en Europe. La chancelière présentera vendredi matin sa propre vision pour «stabiliser» la zone euro, avant de se rendre à Paris lundi, pour que le président et elle dévoilent leurs propositions d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant