Zone euro : les quatre maux qui inquiètent les agences

le
0
Les actions des agences de notation se multiplient à l'encontre des pays de la zone euro. Sommet européen décevant, envolée des taux d'intérêt, crise bancaire et récession : quatre facteurs soutiennent leurs craintes

Jamais, depuis le début de la crise, la zone euro n'a été soumise à autant de pression de la part des agences de notation que ces deux dernières semaines. Standard & Poor's, quelques jours avant le sommet européen du 9 décembre, a averti 15 pays de la zone et a menacé de prendre des sanctions rapidement si le sommet échouait. Moody's et Fitch ont réagi vendredi soir.

La première des deux a dégradé la Belgique de deux crans, à Aa3. La seconde a placé la France sous perspective négative et a prévenu 6 autres pays de la zone euro qu'elle pourrait les dégrader dans les prochains mois. La conjonction de quatre maux touchant la zone euro expliquent l'activisme des agences.

o Zone euro : pas de solution à court terme

Le dernier sommet européen n'a pas permis d'élaborer une solution immédiate à tous les problèmes de la zone euro, comme le souhaitaient les marchés. Les agences s'inquiètent des conséquences de ce blocage institutionnel sur les finances publiqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant