Zone euro : le scénario "cauchemardesque" de DSK

le
106
Dominique Strauss-Kahn en septembre dernier lors d'une conférence en Serbie (photo d'illustration).
Dominique Strauss-Kahn en septembre dernier lors d'une conférence en Serbie (photo d'illustration).

Dominique Strauss-Khan est désormais un homme libre, comme l'affiche sa barbe blanche finement taillée. Et il n'hésite pas à tirer à boulets rouges sur les dirigeants européens avec qui il négociait lorsqu'il était patron du FMI. Lors d'une conférence à Séoul, l'ancien ministre socialiste a délivré un réquisitoire cinglant contre la stratégie de l'Eurozone qui mène le Vieux Continent tout droit à un "cauchemar", selon lui.

"La faible croissance va conduire à des troubles sociaux, puis à des menaces contre la démocratie", s'est inquiété DSK, dessinant un scénario digne des années trente. Guest star de cette conférence co-organisée par le prestigieux think tank bruxellois Bruegel et son homologue américain, le Peterson Institute for International Economics, l'ancien prétendant à l'Élysée a douché les espoirs de reprise affichés par le gouvernement. Constat implacable

Pour lui, les timides signaux favorables entrevus en Europe depuis l'été sont illusoires. "Personne ne peut croire à cette image rose bonbon. Nous allons avoir une faible croissance qui ne crée pas d'emplois, pendant de longues années, jusqu'à ce que cela crée des problèmes sociaux et politiques", assène le professeur d'économie reconverti récemment en banquier d'affaires. Si la courbe du chômage se stabilise, en réalité, l'économie ne crée pas de nouveaux emplois, pointe DSK.

Un constat implacable qui s'explique par l'incapacité des dirigeants...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast le samedi 9 nov 2013 à 12:57

    Il est banquier d'affaires maintenant ? Si ça se trouve, il s'est associé à Marc Touati...

  • duine le mardi 5 nov 2013 à 13:43

    et il a pris combien le pervers sexuel pour son congrés pour dire des palissades pareilles???

  • Rockfund le mardi 5 nov 2013 à 01:44

    Waouh .. Pas besoin d'être devin quand on voit les schémas politiques qui se dessinent en Grèce, en Hongrie, en Autriche... etc ... Oui les années 30 reviendront en force avec des caves comme dernier refuge ... l'Europe est le plus grand cimetière de l'humanité et le restera.

  • RBONHOF le lundi 4 nov 2013 à 15:22

    il est gentilqu'est ce qu'il propose ?

  • s.froid le dimanche 3 nov 2013 à 12:36

    DSK, c'est pas le type du FMI qui avait sauvé la Grèce ? MDR

  • M250378 le samedi 2 nov 2013 à 21:51

    Super, il prépare son retour pour 2017 alors , LOL !?

  • M9095115 le vendredi 1 nov 2013 à 15:12

    Les syndicats n'en ont que faire des ouvriers.Ce gouvernement n'en a que faire des Français.Ce gouvernement prélève le maximum d'argent au peuple pour donner cet argent à ceux qui pourraient voter pour eux.Ca ne peut pas marcher.Les Fançais en ont ras le bol de ces incapables

  • neutro le vendredi 1 nov 2013 à 14:55

    Je suis d´accord avec DSK, nous n´avons que des dirigeants incapables, mais au fond, qui vote pour ces incapables?

  • rusti13 le vendredi 1 nov 2013 à 14:30

    tu crois qu il sodo miserai une truie ? ce porc

  • idem12 le vendredi 1 nov 2013 à 13:07

    Des menaces contre la démocratie ? Il veut sans dire une chance d'avoir enfin une démocratie je suppose ?