Zone euro : le Portugal dans la ligne de mire

le
0
La BCE a racheté suffisamment de dette portugaise, lundi, pour faire baisser les taux à dix ans de 7,15 % à 6,95 %.

La Banque centrale européenne s'est portée au secours de Lisbonne en rachetant massi­vement lundi des titres du trésor portugais. L'espoir est de casser - ou de freiner - l'envolée des taux qui menace d'expédier un troisième pays de l'euro au double ­guichet du FMI et du fonds de sauvetage européen.

Le rendement des emprunts portugais à dix ans est retombé dans l'après-midi de 7,15 à 6,95 %, après l'intervention de la BCE. Il avait franchi vendredi la barre des 7 %, décuplant la spéculation sur une prochaine entrée en scène des deux institutions de Washington et Bruxelles. Les taux portugais ­restent 2,5 fois plus élevés que les taux allemands. Huit mois après le sauvetage de la Grèce et six semaines après celui de l'Irlande, ils mettent à nouveau l'euro à hue et à dia.

L'entrée en scène de la BCE est un palliatif et un rappel à l'ordre. L'institut d'émission européen avait agi pareillement avec l'Ir­lande et ses banques durant l'automne. Avant de prü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant