Zone euro : la BCE juge qu'il est urgent d'attendre

le
16
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La BCE joue l'attentisme. Si les gouverneurs des banques nationales réunis en conseil délocalisé à Paris ont bien discuté d'une éventuelle baisse de taux pour soutenir l'activité, il n'y a visiblement pas eu de majorité en faveur de la mesure. Comme le mois dernier, certains d'entre eux pensent qu'une telle décision serait inappropriée au moment où la reprise est en vue, avec l'amélioration continue des indices de confiance en zone euro depuis la sortie de la récession au deuxième trimestre (0,3 % de croissance), après 18 mois de baisse du PIB. Le principal taux d'intérêt de l'institution de Francfort reste donc pour l'instant à 0,5 %, un taux déjà historiquement bas. Lors de sa conférence de presse après la réunion du Conseil, Mario Draghi s'est simplement de nouveau engagé à maintenir sa politique monétaire accommodante "aussi longtemps que nécessaire" pour contrer tout pessimisme des acteurs économiques. De nombreux risques sur la croissance

La question d'une éventuelle baisse de taux va sans doute continuer à se poser dans les mois à venir. D'abord, parce que des risques pèsent toujours sur l'activité économique en zone euro. La BCE pointe, pêle-mêle, un possible renchérissement du prix des matières premières, une demande mondiale plus faible que prévu et la lenteur des réformes structurelles. On pourrait ajouter la fermeture des administrations aux États-Unis, faute d'accord sur le budget. Ensuite, parce que l'inflation est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • olive84 le jeudi 3 oct 2013 à 16:07

    c est vrai que attendre une prochaine crise est attitude constructrice...

  • j.doury le jeudi 3 oct 2013 à 14:21

    "urgent d'attendre" quoi? qui?

  • khmane08 le jeudi 3 oct 2013 à 10:17

    Attendre avec une plaquette de beurre a la main , on le sait

  • CP1871 le jeudi 3 oct 2013 à 09:55

    Chuut ! Taisez-vous, "lelis" détient la vérité et la connaissance !

  • CP1871 le jeudi 3 oct 2013 à 09:49

    @lelis tu as un problème avec le café du commerce? Fais-moi donc plaisir, passe donc ton chemin la prochaine fois..

  • lelis le jeudi 3 oct 2013 à 09:30

    jean.coq : "il est urgent d'attendre" est une formule (journalistique mais pas seulement) qui ne date pas d'hier. Faut lire, de temps en temps.

  • lelis le jeudi 3 oct 2013 à 09:30

    CP1871, toujours avec ses réflexions de café du commerce...mcarre1 : oui, ce serait très bien, mais il faut aussi continuer (avec les Chinois ?) à déboulonner le dollar, qu'il ne soit plus cette saleté d'unique monnaie de réserve.

  • jean.coq le jeudi 3 oct 2013 à 09:28

    "il est urgent d'attendre" c'est de l'excellent français ...

  • CP1871 le jeudi 3 oct 2013 à 09:16

    la bce... cette officine d'eurocrates de base... Mais qu'attendons-nous pour en finir avec ces parasites?

  • mcarre1 le mercredi 2 oct 2013 à 23:09

    Faudrait baisser l'euro, pour qu'on exporte un peu plus et qu'on achète un peu plus nos propres produits.