Zone euro: l'OFCE appelle à assouplir les règles pour relancer les investissements

le
0

L'OFCE plaide pour une relance des investissements dans la zone euro afin de dynamiser l'activité, de manière ciblée, tout en appelant Bruxelles à plus de flexibilité sur la dépense publique, dans une note publiée jeudi.

"L'investissement public adéquat augmente la croissance potentielle à long terme, l'activité à court terme et permet d'atteindre des objectifs de transition énergétique", assure l'OFCE dans cette note intitulée "Investissement public, capital public et croissance".

A l'instar du FMI et de l'OCDE, l'Observatoire français des conjonctures économiques souligne le contexte favorable à la hausse des dépenses. "Du fait de la faiblesse des taux d'intérêts, des projets d'investissements publics peuvent être menés sans fortement peser sur les finances publiques", souligne-t-elle.

Mais à condition d'identifier "au préalable les projets à la fois nécessaires et utiles", prévient l'OFCE qui cite comme exemples d'investissements ciblés "la transition écologique, l'amélioration du système éducatif ou encore les infrastructures de transport dans des villes congestionnées".

Pour les auteurs de la note, "une hausse de l'investissement public financée par une réduction des autres dépenses publiques conduit à une hausse du PIB de 0,4% à trois ans". Ils rappellent qu'en France l'investissement public a reculé de 4,2 à 3,5% du PIB ces dernières années.

Comme cette hausse des dépenses ferait sortir certains budgets nationaux des clous du Pacte de Stabilité, l'OFCE plaide pour l'instauration d'une "règle d'or" qui exclurait "certains investissements publics, notamment dans le capital humain (enseignement), des règles de consolidation budgétaire".

Pour l'institut économique français, l'UE doit aller au-delà du plan Juncker, qui prévoit de mobiliser 315 milliards d'euros d'investissements de 2015 à 2018, en raison "des divergences économiques en Europe (qui) plaident pour une hausse au niveau national pour les zones géographiques qui en ont besoin".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux