Zone euro/Indicateurs-Plus haut de 4 ans du sentiment économique

le , mis à jour le
2

BRUXELLES, 27 juillet (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés ce mois-ci : * LE SENTIMENT ÉCONOMIQUE MEILLEUR QUE PRÉVU EN JUILLET 27 juillet - Le sentiment économique dans la zone euro s'est amélioré en juillet pour atteindre un plus haut de quatre ans, l'amélioration du climat dans l'industrie, les services et le commerce de détail compensant le repli du moral des consommateurs, selon des données publiées jeudi. L'indice du sentiment économique calculé par la Commission européenne s'est établi à 104,0 en juillet, progressant de 0,5 point par rapport à celui enregistré le mois précédent. Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient à un recul, à 103,3. La composante évaluant le climat des affaires a progressé davantage que prévu, passant de 0,14 en juin à 0,39 en juillet, son plus haut niveau depuis mai 2014. Le consensus Reuters s'élevait à 0,15. "L'amélioration du sentiment dans la zone euro résulte d'une confiance supérieure dans l'industrie, les services et le commerce de détail qui a été seulement partiellement contrebalancée par un moral du consommateur plus bas", note l'exécutif européen dans un communiqué. Le sentiment général a progressé d'un point en Allemagne, de 0,8 point en France, de 0,4 point aux Pays-Bas. Il n'a pas varié significativement en Espagne (+0,3 point) ni en Italie (-0,1 point). Tableau: ID:nB5N0ZA01 * LE CRÉDIT AU SECTEUR PRIVÉ AUGEMENTE DE 0,6% COMME PRÉVU 27 juillet - Le crédit aux entreprises et aux ménages a augmenté au même rythme que prévu en juin, alors que la hausse de la masse monétaire M3 a été très légèrement inférieure aux attentes, a annoncé lundi la Banque centrale européenne (BCE). Le crédit au secteur privé a ainsi progressé de 0,6% et la masse monétaire M3 de 5,0%. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé respectivement +0,6% et +5,1%. En moyenne mobile sur la période avril-juin, la masse monétaire enregistre une hausse de 5,1% contre 5,0% sur la période mars-mai (chiffre confirmé). * RECUL PLUS FORT QUE PRÉVU DE LA CONFIANCE DU CONSOMMATEUR 23 juillet - La confiance du consommateur s'est détériorée davantage que prévu, selon des données publiées jeudi par la Commission européenne. Selon l'estimation "flash" de cet dernière, l'indice mesurant cette confiance s'est établi à -7,1 en juillet contre -5,6 en juin. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un recul plus modeste à -5,7. * PRIX EN HAUSSE DE 0,2% SUR UN AN, INCHANGÉS SUR UN MOIS 16 juillet - Les prix à la consommation ont bien augmenté de 0,2% en juin, après une progression de 0,3% en mai, selon des données définitives publiées jeudi par Eurostat. D'un mois sur l'autre, l'inflation a nulle (0,0%) après un taux de 0,2% en mai. Hors énergie, alimentation, alcool et tabac, l'inflation a été nulle sur un mois et de 0,8% sur un an en juin. Tableau ID:nB5N0ZA00Z * PRODUCTION INDUSTRIELLE -0,4% EN MAI (CONSENSUS: +0,2%) 14 juillet - La production industrielle a diminué en mai, alors qu'elle était attendue en légère hausse, indicateur qui laisserait supposer que la reprise économique de la zone euro a calé au deuxième trimestre après un bon début d'année. La production des Dix-Neuf a baissé de 0,4% sur le mois mais augmenté de 1,6% annuellement, a annoncé Eurostat mardi. C'est la troisième mois consécutif de recul ou de stagnation de la production en variation mensuelle. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse mensuelle de 0,2% et annuelle de 1,6%. Le recul mensuel a surtout été marqué dans la production énergétique mais les biens de consommation non durables ont aussi été affectés. En revanche, les biens intermédiaires, biens d'équipement et biens de consommation durables ont vu leur production augmenter en mai. La Commission européenne prévoyait en mai une croissance de 0,4% de la zone euro au deuxième trimestre, comme au premier. Pour 2015 en son entier, elle projette 1,8% de croissance après 1,4% en 2014. Tableau: ID:nB5N0ZA00V * SENTIMENT EN HAUSSE EN JUILLET MALGRÉ LA GRÈCE-SENTIX 6 juillet - Le moral des investisseurs s'est amélioré en juillet en dépit de l'impasse dans les négociations sur la dette grecque, selon l'enquête mensuelle de l'institut allemand Sentix publiée lundi mais effectuée avant le référendum de dimanche en Grèce. A 18,5 ce mois-ci contre 17,1 en juin, son indice de confiance enregistre sa première hausse depuis avril alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une nouvelle détérioration à 15,0. "Malgré la crise grecque, les investisseurs perçoivent l'économie de la zone euro comme étant plus solide que le mois dernier", a expliqué Sebastian Wanke, un des responsables de l'étude. Le sous-indice sur la situation actuelle a grimpé à 14,8, son meilleur niveau depuis juillet 2011, contre 11,8 en juin. Celui qui mesure les anticipations s'est en revanche tassé à 22,3 contre 22,5. L'enquête a été effectuée entre le 2 et le 4 juillet. * VENTES AU DÉTAIL EN HAUSSE DE 0,2% EN MAI, 2,4% SUR UN AN 3 juillet - Les ventes au détail ont augmenté à un rythme un peu plus soutenu que prévu au mois de mai, montrent les données publiées vendredi par Eurostat. Les ventes au détail dans les 19 pays de la zone euro ont augmenté de 0,2% sur un mois et de 2,4% sur un an. Les économistes interrogés par Reuters pensaient que la hausse serait de 0,1% sur un mois, pour une hausse annuelle de 2,3%. Pour le mois d'avril, les ventes de détail ont été révisées en hausse, à +2,7% sur un an contre +2,2% estimés auparavant. Tableau: ID:nB5N0T902P * PRIX PRODUCTEURS INCHANGÉS EN MAI, -2% SUR UN AN 2 juillet - Les prix producteurs ont été inchangés en mai, a annoncé Eurostat jeudi. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,1% après une baisse d'autant en avril. Sur un an, ils ont baissé de 2,0% après un recul confirmé à 2,2% en avril. Le consensus donnait une baisse de 2,0%. Tableau ID:nB5N0T902L

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9385839 le jeudi 16 juil 2015 à 11:23

    EN EFFET LE QE est inutile...tout milite pour une déflation....

  • SM7 le jeudi 2 juil 2015 à 11:29

    Les 1000 Mds déversés par la BCE pour faire revenir l'inflation n'auraient' ils donc servis à rien !!!