Zone euro/Indicateurs-Inflation nulle en octobre

le , mis à jour le
0

BRUXELLES, 30 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés ce mois-ci : * L'INFLATION REVIENT À 0% SUR UN AN 30 octobre - L'inflation dans la zone euro a été nulle sur un an en octobre, selon une estimation publiée vendredi par Eurostat et conforme aux attentes des économistes, après une contraction de 0,1% le mois précédent. Hors produits alimentaires non transformés et énergie, la hausse des prix en octobre est estimée à 0,9% sur un an après 0,8%, chiffre révisé, en septembre Tableau ID:nB5N11A00Y * RECUL INATTENDU DU CHÔMAGE EN SEPTEMBRE 30 octobre - Le taux de chômage dans la zone euro a reculé de manière inattendue en septembre, s'établissant à 10,8% alors que les économistes l'attendaient à 11%, selon les estimations publiées vendredi par Eurostat. Le taux du mois d'août a en outre été revu à la baisse, à 10,9% contre une précédente estimation à 11%. Tableau ID:nB5N11A00X * PROGRESSION SURPRISE DU SENTIMENT ÉCONOMIQUE EN OCTOBRE 29 octobre - L'indice du sentiment économique dans la zone euro a progressé contre toute attente en octobre, principalement soutenu par une vision plus optimiste dans les secteurs de la vente au détail et de la construction. Selon les données publiées jeudi par la Commission européenne, cet indice s'est établi à 105,9 ce mois-ci contre 105,6 en septembre, confirmant la tendance haussière entamée en juillet. Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un léger recul, à 105,2. L'indice du climat des affaires a également connu une progression inattendue en octobre, passant de 0,36 en septembre à 0,44, alors que le consensus prévoyait une légère baisse à 0,32. Tableau de la statistique : ID:nB5N11Z001 * CRÉDIT EN HAUSSE DE 0,1% SEPTEMBRE, MASSE M3 +4,9% 27 octobre - La croissance du crédit aux entreprises a ralenti en septembre à un rythme proche de zéro, alors que la croissance de la masse monétaire mesurée par l'agrégat M3 a été inchangée, a annoncé mardi la Banque centrale européenne (BCE). Le crédit aux sociétés non financières a progressé de 0,1% en septembre après +0,4% en août, alors que le crédit aux ménages a augmenté de 1,1% annuel après un gain de 1,0% en août. La faiblesse du crédit aux entreprises pèse sur la croissance de l'économie de la zone euro, malgré une légère amélioration au cours de l'été avant la rechute de septembre. La Banque centrale européenne a renforcé les anticipations de nouvelles mesures de soutien à l'économie, peut-être dès sa réunion de décembre, pour relancer l'inflation et la croissance. L'agrégat M3 a crû de 4,9% en rythme annuel en septembre, comme en août et en retrait par rapport aux 5,0% attendus. * RALENTISSEMENT DES FLUX D'INVESTISSEMENT EN AOÛT 20 octobre - Les flux d'investissement dans la zone euro ont ralenti en août et l'excédent de la balance des paiements courants ajustée a diminué, selon les statistiques publiées mardi par la Banque centrale européenne (BCE). La balance des comptes courants a dégagé un excédent ajusté des variations saisonnières de 17,7 milliards d'euros au mois d'août, contre 25,6 milliards en juillet. Les flux nets d'investissement directs et de portefeuille ont atteint 32,6 milliards d'euros contre 93,0 milliards en juillet. * L'EXCÉDENT COMMERCIAL ATTEINT 11,2 MDS EN AOÛT 16 octobre - L'excédent commercial a augmenté au mois d'août pour atteindre 11,2 milliards d'euros, contre 7,4 milliards il y a un an, montrent des données publiées vendredi par Eurostat. Les exportations et les importations ont progressé respectivement de 6% et 3%. Tableau de la statistique ID:nB5N10A000 * INFLATION DE -0,1% SUR UN AN EN SEPTEMBRE 16 octobre - L'inflation en rythme annuel est redevenue négative en septembre pour la première fois depuis le mois de mars, en raison d'une forte baisse des prix de l'énergie, selon des chiffres définitifs publiées vendredi par Eurostat. Ces statistiques devraient maintenir la pression sur la Banque centrale européenne (BCE) pour qu'elle augmente son programme de rachats d'actifs. Eurostat a annoncé que les prix à la consommation dans les 19 pays partageant la monnaie unique avaient reculé de 0,1% sur un an le mois dernier, confirmant ainsi sa première estimation. Par rapport au mois d'août, ces prix ont augmenté de 0,2%. En excluant les éléments volatils que sont l'énergie et les produits alimentaires non transformés, les prix à la consommation sont en hausse de 0,8% sur un an et de 0,4% sur un mois. Tableau de la statistique ID:nB5N0ZA02R * BAISSE ATTENDUE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN AOÛT 14 octobre - La production industrielle a diminué en août, inversant la tendance de juillet conformément aux attentes. La production industrielle des 19 pays ayant adopté la monnaie unique a reculé de 0,5% sur un mois et progressé de 0,9% sur un an, selon les données publiées mercredi par Eurostat. Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une baisse de 0,5% par rapport à juillet et une augmentation de 1,8% en rythme annuel. La progression de la production industrielle au cours du mois de juillet a été revue en hausse, à 0,8% contre 0,6% dans la première estimation en rythme mensuel et à 1,7% contre 1,9% précédemment sur un an. L'augmentation annuelle du mois d'août a principalement été alimentée par une hausse de 2,3% de la production de biens de consommation durables, celle de la production de biens intermédiaires étant limitée à 0,2%. En revanche, la production d'énergie a chuté de 3% après un bond de 2,1% en juillet, que les économistes attribuent à un recours accru à l'air conditionné en début de mois en raison d'une vague de chaleur. Tableau de la statistique ID:nB5N0ZA02P * STABILITÉ DES VENTES AU DÉTAIL EN AOÛT 5 octobre - Les ventes au détail sont restées stables en août par rapport en juillet, une hausse des achats alimentaires et de carburant ayant été compensée par une baisse des dépenses dans l'habillement, les biens culturels et les produits électriques. Sur un an, les ventes au détail progressent de 2,3%. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un tassement de 0,1% sur le mois et une hausse de 1,8% en variation annuelle. L'augmentation de juillet a été révisée en hausse à 0,6% sur le mois et 3,0% sur un an, au lieu de +0,4% et +2,7% annoncé il y a un mois en première estimation. Les ventes de carburant automobile ont augmenté de 1,8% et celles de produits alimentaires, boissons et tabac de 0,8%. Hors secteur alimentaire, elles ont baissé de 0,3%. Les ventes au détail ont baissé de 0,4% en Allemagne mais augmenté de 0,3% en France. * LES PRIX À LA PRODUCTION RECULENT EN AOÛT 2 octobre - Les prix à la production ont baissé plus que prévu en août, subissant leur plus fort repli depuis janvier en raison d'une nouvelle chute des prix de l'énergie. Les prix à la production dans les 19 pays partageant l'euro ont baissé en août de 0,8% d'un mois sur l'autre et de 2,6% sur un an, montrent les données publiées vendredi par Eurostat. Les économistes s'attendaient en moyenne à un repli de 0,6% sur un mois et 2,4% sur un an. Les prix de l'énergie ont baissé de 2,6% d'un mois sur l'autre et de 8,2% sur un an, annulant l'effet d'une hausse de 0,1% sur un mois (0,7% sur un an) des biens de consommation durables. Hors énergie, les prix à la production ont baissé de 0,2% en août (0,5% sur un an). Les prix à la production sont une mesure anticipée de l'inflation, passée en territoire négatif pour la zone euro en septembre pour la première fois en six mois, selon une première estimation publiée mercredi par Eurostat. L'inflation basse augmente la pression pesant sur la Banque centrale européenne (BCE) afin qu'elle étoffe son programme de rachats d'actifs pour réveiller les prix. Tableau de la statistique ID:nB5N0ZA02G

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant