Zone euro/Indicateurs-Inflation à 0,3% en août, comme attendu

le
0

BRUXELLES, 29 août (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés en août : * INFLATION À 0,3% EN AOÛT DANS LA ZONE EURO, COMME ATTENDU 29 août - L'inflation en zone euro s'est établie à 0,3% en rythme annuel en août, un plus bas depuis octobre 2009, selon la première estimation publiée vendredi par Eurostat. Sur un an, l'inflation est conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters. En juillet, l'inflation était ressortie à +0,4%. L'inflation de base, qui exclut l'énergie, l'alimentation, le tabac et l'alcool, a progressée à +0,9%. * TAUX DE CHÔMAGE STABLE EN JUILLET 29 août - Le taux de chômage est resté stable au mois de juillet en zone euro, à 11,5%, comme attendu. Ce niveau est le moins élevé enregistré dans le bloc monétaire depuis septembre 2012. * NOUVELLE CONTRACTION DE LA MASSE MONETAIRE M3 28 août - Les prêts aux entreprises et aux ménages ont encore diminué en juillet, mais à un rythme un peu plus faible que les mois précédent, alors que la croissance de la masse monétaire s'est encore accélérée, suivant les données publiées vendredi par la Banque centrale européenne (BCE). La contraction annuelle des crédits au secteur privé a été de 1,6% en juillet, après un recul de 1,8% en juin (révisé de -1,7% initialement annoncé), a annoncé la BCE. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une contraction de 1,5%. La croissance annuelle de l'agrégat monétaire M3 a été de 1,8% contre +1,6% en juin (révisé de +1,5%) et par rapport à +1,5% attendu par les économistes. La moyenne mobile sur la période mai-juillet donne une croissance annuelle de 1,5% contre 1,2% sur avril-juin (révisé de 1,1%). Tableau de la statistique ID:nF9N0OS00G * REPLI PLUS NET QUE PRÉVU DE LA CONFIANCE DU CONSOMMATEUR 21 août - La confiance du consommateur s'est détériorée plus que prévu en août, à -10,0 - se retrouvant à un creux depuis février - contre -8,4 en juillet, selon une première estimation de la Commission européenne. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un niveau de -9,0. Sur l'ensemble des 28 pays de l'Union européenne, le sentiment du consommateur est à -6,4 contre -5,5 en juillet. * L'EXCÉDENT COMMERCIAL AUGMENTE PLUS QUE PRÉVU EN JUIN 18 août - L'excédent commercial de la zone euro a atteint 16,8 milliards d'euros en juin en données brutes, contre 15,7 milliards d'euros un an plus tôt, montrent les données communiquées lundi par Eurostat. Ce chiffre est bien meilleur que celui attendu par les économistes interrogés par Reuters, qui tablaient sur un excédent à 15 milliards pour le mois de juin après 15,4 milliards en mai. Les exportations ont progressé de 3% par rapport à juin 2013, à 162,2 milliards d'euros contre 157,6 milliards un an plus tôt. Les importations ont augmenté de 2% sur la même période, à 145,4 milliards contre 141,9 milliards, toujours en données brutes. Tableau de la statistique : ID:nB5N0LH00Q * STAGNATION DU PIB AU T2 14 août - L'économie de la zone euro a stagné au deuxième trimestre, un coup d'arrêt inattendu à une reprise déjà faible qui s'explique par une baisse de l'activité en Allemagne et une stabilité en France, montre jeudi la première estimation du produit intérieur brut (PIB) publiée par Eurostat. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 0,1% mais ils avaient été interrogés avant l'annonce d'une contraction de 0,2% de l'économie allemande et d'une stagnation de l'économie française, deux performances plus mauvaises qu'anticipé. Eurostat a confirmé la croissance de 0,2% du premier trimestre. La stagnation du deuxième trimestre et les mauvais chiffres allemands et français sont de mauvais augure pour l'évolution de l'activité dans la zone euro au second semestre, qui devrait être marquée par l'impact des sanctions économiques adoptées à l'encontre de la Russie en raison de la crise en Ukraine. Par rapport au deuxième trimestre de l'an dernier, le PIB des Dix-Huit est en hausse de 0,7%, comme attendu, après +0,9% au premier trimestre. Tableau: ID:nB5N0N700L * INFLATION À 0,4% EN JUILLET SUR UN AN, -0,7% SUR UN MOIS 14 août - L'inflation en zone euro s'est établie à 0,4% en rythme annuel en juillet, un plus bas depuis octobre 2009, tandis que les prix ont diminué de 0,7% sur un mois, annonce Eurostat. Sur un an, l'inflation est conforme aux attentes des économistes tandis qu'elle est légèrement supérieure à leurs anticipations sur le mois (-0,6%). L'inflation de base, qui exclut l'énergie, l'alimentation, le tabac et l'alcool, est restée inchangée à +0,8% pour le deuxième mois consécutif. Tableau ID:nB5N0N700M * BAISSE INATTENDUE DE 0,3% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE 13 août - La production industrielle de la zone euro a enregistré en juin une baisse inattendue, la deuxième d'affilée, qui compromet un peu plus les chances d'une reprise soutenue au deuxième trimestre, montrent les chiffres publiés mercredi par Eurostat. La production a diminué de 0,3% après une baisse de 1,1% en mai, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,3%. Par rapport à juin 2013, l'activité industrielle a stagné après une hausse de 0,6% (révisé) en mai, alors que le consensus donnait une hausse de 0,1% en juin. Il s'agit de la plus mauvaise performance en rythme annuel enregistrée depuis août 2013. La baisse de juin s'explique en premier lieu par une chute de 1,9% de la production de biens de consommation non-durables, son deuxième recul consécutif, et par une diminution de 0,7% de la production d'énergie après trois mois de hausse. Tableau ID:nB5N0N700K * PLUS FORTE HAUSSE DES VENTES AU DÉTAIL DEPUIS SEPT ANS 5 août - Les ventes au détail sur un an ont augmenté bien plus que prévu en juin, enregistrant leur plus vive hausse en sept ans, à la faveur d'une hausse des dépenses aussi bien alimentaires que non-alimentaires, selon des données publiées mardi par Eurostat. Ces ventes dans les 18 pays utilisant la monnaie unique ont ainsi augmenté de 2,4% par rapport à juin - rythme de croissance le plus élevé depuis mars 2007 - après une augmenation (révisée) de 0,6% en mai. Sur un mois, les ventes au détail ont progressé de 0,4%, niveau conforme aux attentes, contre +0,3% (révisé) en mai. Sur un an, les économistes avaient tablé sur une hausse de 1,2%. Les ventes dans le secteur non-alimentaire - électronique, informatique, livres, textile - ont augmenté de 3,0% et celles dans le secteur alimentaire (y compris tabac) ont augmenté de 2,0%. Ces données semblent suggérer que la reprise de la croissance de la zone euro est moins exclusivement dépendante des exportationss. Les consommateurs européens, qui restent préoccupés par un niveau de chômage élevé dans la région, paraissent en effet enfin dépenser un peu plus. Tableau: ID:nP6N0N2003 * PRIX PRODUCTEURS +0,1% EN JUIN, LEUR 1ÈRE HAUSSE EN 2014 4 août - Une hausse des coûts énergétiques a fait augmenter les prix producteurs en juin pour la première fois de l'année, de quoi rassurer sur les tendances inflationnistes dans la zone euro. Les prix à la production ont progressé de 0,1% en juin par rapport à mai, en raison principalement d'une hausse de 0,5% des prix dans l'énergie, a annoncé Eurostat lundi. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une stabilité des prix producteurs en juin. Par rapport à juin 2013, ils ont baissé de 0,8% - leur plus faible recul annuel depuis décembre dernier - alors que le marché tablait sur une baisse de 1,0%. Pour la première fois de l'année, aucune baisse de prix n'a été constatée dans les cinq premières économies de la zone euro. Les prix ont augmenté de 0,9% en Espagne par rapport à mai, de 0,3% aux Pays-Bas et de 0,1% en Italie tandis qu'ils sont ressortis stables en Allemagne et en France. Les prix producteurs sont considérés comme un indicateur avancé des tendances de l'inflation. A moins que leurs fluctuations ne soient pas répercutées par les commerçants, ils finissent par se traduire par une inflation ou une déflation au niveau des prix de détail. Tableau: ID:nB5N0OK00D * L'INDICE SENTIX RETOMBE LOURDEMENT EN AOÛT, À 2,7 4 août - L'indice Sentix du sentiment des investisseurs a fortement rechuté en août après son rebond du mois dernier, les sanctions économiques contre la Russie ayant assombri les perspectives de reprise en Europe et notamment en Allemagne. L'indice calculé par le cabinet d'études Sentix est retombé à 2,7, son plus bas niveau depuis un an, contre 10,1 en juillet alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient un repli bien plus limité, à 9,0 selon leur prévision moyenne. Le sous-indice reflétant la perception des conditions actuelles a reculé à 0,5 contre 2,3 en juillet et la composante des anticipations a chuté à 5,0 contre 18,3. Les indicateurs de la zone euro en temps réel ECONEZ Le site d'Eurostat: http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page/portal/eurostat/home/ Les indicateurs des mois précédents EZ-Indicateurs-FA

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant