Zone euro/Indicateurs-Hausse infime du sentiment économique

le
0
    FRANCFORT/LONDRES/BRUXELLES, 29 novembre (Reuters) - 
P rincipaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés 
depuis le début du mois: 
     
    * RECUL INATTENDU DU CLIMAT DES AFFAIRES EN NOVEMBRE 
    29 novembre - Le sentiment économique s'est amélioré moins 
que prévu en novembre tandis que le climat des affaires a subi 
une détérioration inattendue, montrent mardi les résultats d'une 
enquête mensuelle de la Commission européenne. 
    L'indice du sentiment économique a progressé à 106,5 après 
106,4 (chiffre révisé à la hausse) en octobre, alors que les 
économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un 
chiffre à 107,0. 
    L'indice du climat des affaires est quant à lui retombé à 
0,42 contre 0,56 (révisé) le mois d'avant, un chiffre qui 
constituait un pic depuis juin 2011. Il était attendu à 0,57. 
    Les anticipations des manufacturiers en termes de prix de 
vente ont augmenté pour le troisième mois de suite, à 4,8, en 
novembre. 
    Parmi les consommateurs, la mesure des anticipations pour 
l'inflation sur les 12 mois à venir a atteint 6,3 en novembre 
contre 4,3 en octobre. Cette donnée reste bien en deçà de sa 
moyenne historique de long terme de 19 enregistrée depuis 1990. 
    Tableau   
     
    * PLUS FORTE HAUSSE DU CRÉDIT AUX ENTREPRISES DEPUIS MI-2011 
    28 novembre- La croissance du crédit aux entreprises dans la 
zone euro a connu en octobre sa plus forte hausse depuis près de 
cinq ans et demi mais l'augmentation de la masse monétaire M3, 
considérée comme un indicateur avancé de l'activité économique, 
a sensiblement ralenti, montrent des statistiques publiées lundi 
par la Banque centrale européenne (BCE). 
    Le crédit aux entreprises a augmenté de 2,1% sur un an le 
mois dernier, le chiffre le plus élevé enregistré depuis juin 
2011, après +1,9% en septembre. 
    La croissance en rythme annuel de la masse monétaire M3 est 
parallèlement revenue à 4,4% en octobre, son rythme de hausse le 
plus faible depuis mars 2015, contre une progression de 5,0% en 
septembre. Les économistes avaient tablé en moyenne sur une 
augmentation de 5,0% de la masse monétaire. 
    La hausse du crédit aux ménages est de son côté restée 
stable à 1,8%. 
     
    * L'INDICE DE CONFIANCE DU CONSOMMATEUR A PLUS AUGMENTÉ QUE 
PRÉVU 
    22 novembre - La confiance du consommateur s'est améliorée 
bien plus que prévu en novembre, selon les chiffres publiés 
mardi par la Commission européenne. 
    L'indice la mesurant ressort à -6,1 points en première 
estimation contre -8,0 points en octobre. Les économistes 
interrogés par Reuters anticipaient un indice de -7,8 points. 
    Dans l'Union européenne dans son ensemble, cet indice a 
augmenté de 0,7 point à -5,8 points. 
    Données de la Commission européenne:  
    http://ec.europa.eu/economy_finance/db_indicators/surveys/index_en.htm 
  
         
    * L'INFLATION EN HAUSSE AVEC LES PRIX DES SERVICES 
    17 novembre - Le taux d'inflation annuel a augmenté à 0,5% 
en octobre, après 0,4% en septembre, porté par un 
renchérissement des services et un ralentissement de la baisse 
des coûts de l'énergie, selon les données définitives publiées 
jeudi par Eurostat qui confirment une première estimation. 
    La hausse des loyers, du tabac et de la restauration a 
contrebalancé la baisse de l'essence et du gaz. 
    Globalement, les prix des services ont augmenté de 1,1% sur 
un an en octobre, comme les deux derniers mois. 
    L'inflation de base, hors énergie et produits alimentaires 
non conditionnés, est ressortie pour sa part à 0,7% sur un an 
dans les 19 pays du bloc, une légère décélération par rapport au 
rythme de 0,8% constaté pour chacun des cinq mois précédents. 
    La hausse des prix reste ainsi nettement inférieure à 
l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d'une 
inflation légèrement en dessous de 2%. 
    Hors énergie, alimentation, alcool et tabac, l'inflation 
s'est maintenue à 0,8%. 
    Les prix de l'énergie ont augmenté de 1,6% sur un mois mais 
restent en repli de 0,9% sur un an contre -3,0% en septembre. 
    Tableau   
     
    * LA PRODUCTION INDUSTRIELLE RECULE MOINS QU'ATTENDU 
    14 novembre - La production industrielle a reculé de 0,8% en 
septembre alors que les économistes interrogés par Reuters 
s'attendaient à la voir baisser de 1%, montrent les statistiques 
publiées lundi par Eurostat. 
    Sur un an, elle est en progression de 1,2%, contre un 
consensus de +1%. 
    Les chiffres du mois d'août ont par ailleurs été révisés à 
la hausse, à +1,8% sur un un mois et +2,2% sur un an, contre 
+1,6% et +1,8% respectivement en première estimation. 
    La baisse de septembre s'explique notamment par un recul de 
5,6% pour les biens durables mais aussi par une baisse de 2,2% 
pour les biens d'équipement comme les machines.  
   Tableau   
     
    * LES VENTES AU DÉTAIL RECULENT DE 0,2% EN SEPTEMBRE 
    7 novembre - Les ventes au détail ont diminué de 0,2% en 
septembre par rapport à août, selon les données publiées lundi 
par l'agence européenne de la statistique Eurostat. 
    Il s'agit du deuxième mois de repli des ventes au détail, 
lié en grande partie à la baisse des ventes des produits non 
alimentaires, précise Eurostat. Les plus fortes baisses ont été 
enregistrées en Allemagne, au Portugal et en Slovénie. 
    Indicateur de l'évolution de la consommation des ménages, 
les ventes au détail ont diminué de 1,1% sur un an. 
    Les économistes interrogés par Reuters attendaient en 
moyenne une baisse de 0,3% sur un mois et de 1,3% sur un an. 
    Eurostat a révisé le chiffre de l'évolution mensuelle des 
ventes au détail en août à -0,2% contre -0,1% précédemment. 
L'évolution sur un an a en revanche été révisée en hausse, avec 
une progression de 1,2% contre une précédente estimation à 0,6%. 
    Tableau   
     
    * L'INDICE SENTIX DE LA ZONE EURO AU PLUS HAUT DE L'ANNÉE 
    7 novembre - Le moral des investisseurs et des analystes 
s'est encore amélioré en novembre pour atteindre son niveau le 
plus élevé de l'année, ce qui atténue la pression pour de 
nouvelles de mesures de relance de la Banque centrale européenne 
(BCE), montre lundi l'enquête mensuelle de l'institut allemand 
Sentix. 
    Son indice de confiance a atteint 13,1 ce mois-ci contre 8,5 
en octobre alors que les économistes interrogés par Reuters le 
prévoyaient en moyenne à 9,1.  
    "La reprise dans la zone euro a accéléré en novembre", 
souligne Sentix dans un communiqué. "L'indice global de la zone 
euro a atteint un nouveau sommet pour l'année, sous l'effet des 
anticipations de revenus qui continuent de s'amplifier". 
    Selon l'institut, le rythme de croissance a été 
particulièrement notable, ce qui pourrait déboucher sur une 
agréable surprise sur les données économiques du quatrième 
trimestre et amener la BCE à continuer de temporiser quant à 
d'autres mesures de relance. 
    Les sous-indices de l'évaluation par les investisseurs de la 
situation actuelle dans la zone euro et de leurs anticipations 
pour l'avenir ont tous deux également monté. 
    L'indice suivant plus particulièrement l'Allemagne a été de 
29,2 contre 27,7 en octobre, au plus haut depuis mai 2015. 
    Sentix a effectué son enquête auprès d'un millier 
d'investisseurs du 3 au 5 novembre. 
     
    * LES PRIX PRODUCTEURS EN HAUSSE DE 0,1% EN SEPTEMBRE 
    4 novembre - Les prix à la production ont légèrement 
augmenté en septembre par rapport au mois précédent, montrent 
les données publiées vendredi par Eurostat. 
    L'agence de statistique de l'Union européenne précise que 
les prix à la production ont augmenté de 0,1% d'un mois sur 
l'autre, alors que les économistes interrogés par Reuters 
attendaient une stagnation des prix. 
    Sur un an, ils ont baissé de 1,5% alors que les économistes 
attendaient une baisse de 1,8%. 
    Les prix producteurs avaient diminué de 0,2% en août sur un 
mois, pour une baisse de 1,9% sur un an (révisé de 2,1%). 
    Hors énergie, les prix à la production en septembre ont 
augmenté de 0,1% sur un mois et ont baissé de 0,3% sur un an. 
    Les prix de l'énergie ont rebondi timidement de 0,2% sur un 
mois, pour un recul de 4,7% sur un an. 
    Tableau   
     
    * LE TAUX DE CHÔMAGE À 10,0% EN SEPTEMBRE 
    3 novembre - Le taux de chômage s'est établi à 10,0% en 
septembre, un chiffre inchangé par rapport taux révisé à la 
baisse du mois d'août et conforme aux attentes, a annoncé jeudi 
Eurostat, le bureau des statistiques de l'Union européenne. 
    Le chômage a baissé dans la plupart des pays partageant la 
monnaie unique, notamment en Belgique, en Irlande et en France 
mais il a augmenté en Autriche, en Italie et au Luxembourg. 
    Le taux de chômage des jeunes a baissé de 20,6% à 20,3%, 
grâce à des progrès sur le front de l'emploi en Espagne et en 
Italie. Le chômage des moins de 25 ans dans ces deux pays 
demeure toutefois particulièrement élevé. 
    Parmi les pays de la zone euro, l'Allemagne enregistre le 
taux de chômage le plus bas. Il est stable à 4,1%, aux normes 
européennes. 
    Tableau         
         
    Les indicateurs de la zone euro en temps réel ECONEZ  
    Les indicateurs économiques publiés le mois dernier 
  
 
 (Service économique) 
  
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant