Zodiac compte poursuivre sa croissance en 2011-2012

le
0

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace a publié mardi des résultats annuels légèrement supérieurs aux attentes à la faveur de la croissance du marché de l'aéronautique et dit prévoir une nouvelle amélioration de sa rentabilité et de son activité pour l'exercice en cours.

L'équipementier aéronautique anticipe une croissance organique de 20% de son chiffre d'affaires pour le premier trimestre (septembre-novembre) et, à plus long terme, estime pouvoir dépasser son objectif de croissance de 40% de son chiffre d'affaires sur trois ans hors impact de changes.

Le groupe, qui a amélioré ses ratios de besoin en fonds de roulement sur CA et d'endettement financier net sur Ebitda, prévoit de verser un dividende de 1,20 euro au titre de 2010-2011 contre un euro pour l'exercice précédent

"Au vu des premiers mois de l'exercice et des excellents résultats de 2010-2011, je suis confiant dans notre industrie et dans la poursuite de la croissance de Zodiac Aerospace", déclare le président du directoire, Olivier Zarrouati, dans le communiqué.

Zodiac a dégagé sur l'exercice clos fin août une marge opérationnelle courante de 14,0% - il visait un taux supérieur à 13% - contre 11,2% en 2009-2010, avec un résultat opérationnel courant de 385,7 millions, en hausse de 60,4%.

Le groupe, qui fournit entre autres Boeing, Airbus et le brésilien Embraer, a également amélioré son résultat net part du groupe de 60,5% à 238,3 millions d'euros.

Les analystes attendaient en moyenne un ROC de 371 millions d'euros et un résultat net de 237 millions, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Zodiac, qui fournit notamment les toboggans et le système de distribution électrique primaire du Boeing 787, avait annoncé en septembre une hausse de 27,9% de son chiffre d'affaires annuel en 2010-2011, dépassant son objectif de croissance supérieure à 20%, à 2,75 milliards d'euros.

Le ratio de besoin en fonds de roulement (BFR) opérationnel sur chiffre d'affaires ressort à 29,3% fin août contre 32,7% un an plus tôt, tandis que son ratio d'endettement financier net sur Ebitda (ROC avant amortissements et provisions) revient à 1,3 contre 1,7 à fin août 2010.

L'action a clôturé à 52,84 euros lundi, valorisant le groupe à 2,95 milliards d'euros environ.

Cyril Altmeyer, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant