Zodiac avertit sur le S1 à cause de retards sur les sièges

le
0

(Actualisé avec conférence, détails) PARIS, 19 mars (Reuters) - Zodiac Aerospace ZODC.PA a lancé jeudi un avertissement sur son bénéfice opérationnel du premier semestre en raison des coûts supplémentaires engagés pour endiguer des retards de production de sièges d'avion destinés à Airbus AIR.PA et à Boeing BA.N . L'équipementier français, l'un des principaux fabricants de sièges pour avions, a déclaré qu'il avait modifié le management de sa division de sièges et qu'il espérait effacer un retard moyen de 10 jours de la production d'ici la fin de son exercice qui s'achèvera le 31 août prochain. "Nous sommes sur le pied de guerre pour reprendre le contrôle de la situation", a déclaré Olivier Zarrouati, le président du directoire de Zodiac, lors d'une réunion avec des analystes. Mercredi, les sources industrielles avaient indiqué à Reuters qu'Airbus et Boeing avaient décidé de s'impliquer dans le processus de production de Zodiac pour tenter de remédier aux retards constatés. ID:nL6N0WK4FG Cette information a provoqué mercredi une chute de 4,33% de l'action Zodiac et presque autant jeudi avant qu'elle se stabilise en clôture à 33,15 euros. Zodiac a prévenu jeudi que son résultat opérationnel courant du premier semestre serait "impacté de manière significative" par les difficultés de ses activités dans les sièges d'avion. Le groupe, qui table sur une progression de ses ventes sur l'exercice à fin août, a fait état d'une hausse de 16,2% de son chiffre d'affaires sur la première partie de l'année, à 2.320,9 millions d'euros. La résolution des problèmes de montage a pris plus de temps que prévu et a causé "des coûts de production supplémentaires importants", a indiqué Zodiac qui prévoit que pour l'ensemble de l'exercice son résultat opérationnel courant pourrait s'établir à un niveau similaire à celui de l'exercice 2013/2014. Olivier Zarrouati a confirmé l'existence de problèmes dans l'usine de Santa Maria en Californie tout en assurant que des progrès avaient été réalisés après un changement de direction. Il a ajouté que la production de l'usine à Gainesville au Texas, perturbée par une grève, retournait à la normale. Olivier Zarrouati a reconnu que les constructeurs eux-mêmes ne recommandaient plus les sièges de Zodiac aux compagnies aériennes du fait des retards de production. "Je pense que nos clients ne recommandent pas les sièges Zodiac pour le moment", a-t-il admis en réponse à la question de savoir si Zodiac avait été retiré des catalogues d'Airbus ou de Boeing. Reuters avait rapporté mercredi qu'au moins un des deux grands constructeurs aéronautiques avait envisagé de supprimer Zodiac de son catalogue de sièges. Après les annonces de jeudi, JP Morgan Cazenove a réduit sa recommandation sur la Zodiac à "neutre" au lieu de "surpondérer", avec un objectif de cours également revu à la baisse. (Tim Hepher, Noëlle Mennella pour la version française, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant