Zodiac Aerospace : vers une sortie des turbulences

le
0
Olivier Zarrouati a succèdé en 2007 à l'emblématique Jean-Louis Gérondeau à la tête de Zodiac Aerospace.(©P.Marais)
Olivier Zarrouati a succèdé en 2007 à l'emblématique Jean-Louis Gérondeau à la tête de Zodiac Aerospace.(©P.Marais)

Le groupe a enchaîné 21 trimestres consécutifs de croissance interne de ses ventes. Est-ce une tendance soutenable à court et moyen terme ?

Olivier Zarrouati : Porté par la croissance économique mondiale, le trafic passagers reste en croissance. Sur longue période, son taux de progression est d’un peu moins de 5% par an en moyenne. Zodiac Aerospace a l’ambition de faire un peu mieux que la croissance du trafic, grâce à la montée en cadence des nouveaux programmes et au développement de notre offre de réaménagement pour les avions déjà en service (retrofit). Et bien sûr, à cette croissance interne (hors effet dollar), il faut ajouter la croissance externe.

■ Des acquisitions en vue

Allez-vous poursuivre votre stratégie active d’acquisitions au même rythme que par le passé (deux par an en moyenne depuis trente ans) ?

Olivier Zarrouati : La croissance externe fait partie des gènes de Zodiac Aerospace. Nous poursuivrons nos acquisitions sur nos marchés, avec toujours cette volonté de bâtir des positions de leadership mondial sur des marchés de niche avec de fortes barrières à l’entrée et un volume d’après-vente significatif.

Il y a un an, vous avez acquis l’américain Greenpoint Technologies dans l’aménagement premium d’avions. Souhaitez-vous vous renforcer dans cette niche d’activité

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant