Zodiac Aerospace: le pire semble enfin être passé.

le
0

(CercleFinance.com) - Une fois pourrait-elle devenir coutume ? A la Bourse de Paris, l'action de l'équipementier aéronautique Zodiac Aerospace salue d'une hausse de plus de 10% les ventes trimestrielles publiées hier soir. Un phénomène à marquer d'une pierre blanche pour cette valeur étrillée depuis plus d'un an par les déboires de sa division Sièges. Qui pourraient enfin appartenir enfin à l'histoire.

Hier soir en effet, Zodiac Aeropace a publié un CA de 3,8 milliards d'euros pour les neuf premiers mois de son exercice 2015/2016. Soit une croissance organique limitée de 0,4% sur la période, mais une accélération à + 4,4% durant le seul troisième trimestre (T3).

Par division, le CA de la branche Systems (39% de l'activité environ) se contracte toujours de 1,5% en données organiques sur 9 mois, mais la tendance est redevenue positive au T3 (+ 0,9%). Surtout l'autre grande division Aircraft interiors, qui comprend les Sièges, affiche 6,6% de hausse de ses ventes en données comparables au 3e trimestre, contre + 1,6% sur neuf mois.

Bref, lors du dernier quart de l'année, seule une des quatre sous-divisions du groupe, Aerosafety (11,5% du CA) voyait ses ventes reculer en organique, contre deux sur neuf mois. Et la fameuse division Sièges est repartie de l'avant. De plus, cette fois, la direction a confirmé sa prévision de résultat opérationnel courant, qui devrait être proche de celui de l'exercice précédent.

Selon le bureau d'études Oddo & Cie, cela ne fait aucun doute : 'le point d'inflexion est dépassé'. Outre le retour de la croissance organique, 'la société a donné l'impression, pour la première fois depuis de longs mois, d'une reprise en main de ses process et de sa production', jugent les analystes.

En outre, la sous-division Aerosafety devrait profiter d'un solide 4e trimestre et renouer elle aussi avec la tendance positive. Enfin, Oddo se montre plutôt optimiste pour les livraisons d'équipements de cabine Zodiac Aerospace pour l'A350, qui pourraient réserver de bonnes surprises.

Mais attention : si le redressement est engagé, il prendra du temps, selon Oddo. Et les analystes demeurent neutres sur le titre, avec une cible de 21,5 euros.

Son de cloche plus optimiste chez un autre courtier français, Natixis, qui est passé ce matin à l'achat (contre “alléger”) sur l'action en visant 22,5 euros. 'La publication du CA du 3e trimestre, au-delà de la bonne croissance organique, a montré que le groupe est sous contrôle et sur la voie du redressement', affirment les spécialistes.

Zodiac Aerospace “semble régler ses problèmes plus rapidement qu'escompté après avoir tardé à les admettre. Dans le domaine des sièges, principale source des problèmes depuis deux ans, le groupe a réussi à certifier un programme de sièges affaires, à redessiner les coques de sièges 'Business' de quatre autres programmes et à mettre en place un MRP (Manufacturing Resources Planning) en un temps record', ajoutent les spécialistes.

“Nous ne sommes pas dans la situation d'avant-crise et le groupe n'atteindra probablement pas les performances financières passées (...), mais le plancher semble atteint”, affirme Natixis. Même si le titre est plutôt cher : en termes de ratio de valeur d'entreprise / résultat d'exploitation, il présente toujours une prime de presque 30% sur l'exercice 2017, et de 20% sur 2018

Prochains événements inscrits sur l'agenda de Zodiac : les ventes du 4e trimestre et de l'exercice 2015/2016, le 14 septembre, puis les comptes annuels correspondants le 22 novembre.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant