Zlatan à la poursuite de Pauleta

le
0
Zlatan à la poursuite de Pauleta
Zlatan à la poursuite de Pauleta

Buteur contre Guingamp et Nantes, Zlatan n'est plus qu'à un but du record de Pauleta (109 buts avec le PSG). Un record qu'il pourrait faire tomber lors du Classique face à l'OM. Si le Suédois prenait la plume pour raconter ses impressions, voilà ce que cela donnerait. Ou pas.

" Cher journal,

Je ne vais pas te mentir, Zlatan n'est pas content. Pas content du tout contre un joueur croate du Shakhtar. Ou Chaktior. Enfin, on s'en tape, ils peuvent avoir six noms différents, ils seront toujours aussi nuls. Déjà, le mec n'a pas de voyelles dans son nom, on se croirait à
Des chiffres et des lettres en Pologne, et en plus, il ose monter une coalition contre Zlatan. Une coalition croato-portugaise pour que Zlatan ne devienne pas le meilleur buteur de l'histoire du PSG. C'est quoi l'idée ? C'est que Pauleta lui a promis de lui offrir la construction de sa maison en Ukraine s'il empêchait Zlatan de marquer ? Le type a même dû recevoir un supplément "pots de gel à volonté" vu qu'il est allé jusqu'à marquer contre son camp pour que Zlatan ne marque pas. Enfin, je m'en cogne, qu'il se fasse construire sa baraque, je demanderai à mon ami Vladimir P. de superviser la construction. Ou à mes potes bosniaques, au choix. Tocard, va.

Tiens, en parlant de tocard, j'ai entendu qu'un consultant, Éric Di Meco, comme les camions de déménagement avec le cheval qui court, avait dit que Zlatan allait
"poser problème", "devenir le talon d'Achille du PSG" et "avoir un fort potentiel de nuisance". Attends, on parle vraiment d'un mec qui hurle "OOOOH" à chaque fois qu'y a un début de demi-occasion pour Monaco ? Si Zlatan a un fort potentiel de nuisance pour le PSG, lui a un fort potentiel de nuisance sonore, putain. Bon, heureusement qu'il y a toujours des petites victimes apeurées pour me brosser dans le sens du pøil, le poil suédois. Chanteaume et Gaméreau les vicoss ne sont plus là, mais regarde Cavani, à chaque fois qu'il doit parler de Zlatan, il se met sur le dos en position soumission. "Oh oui, c'est fantastique d'être aux côtés d'un joueur de niveau mondial comme Zlatan." Bla bla bla. Ah c'est sûr que, quand on a joué des années aux côtés de Lavezzi, qui passe plus de temps à choisir ses slips kangourous pour les soirées qu'à s'entraîner à cadrer ses frappes, ça change. Bon, en même temps, Cavani, avec sa voix de lapin crétin, je le verrais mal dire une saloperie. C'est un peu comme si Mickey Mouse te disait d'aller te faire foutre, ce ne serait pas crédible.

À part ça, ce week-end, c'est le Classico, enfin le Classique, enfin le match contre les nullos, quoi. C'est drôle, Zlatan n'a jamais eu peur de l'Ohème. C'est impossible. Quand je suis arrivé ici à Doha, enfin à…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant