Zippo passe des briquets aux barbecues et au parfum

le
0

L'entreprise américaine, qui a réalisé un record de ventes l'an dernier, met déjà l'accent sur les produits de loisirs et le camping, principalement les barbecues, aux États-Unis. Ils devraient en arriver en Europe en 2015.

Il n'est pas nécessaire de fumer pour avoir son Zippo. «Un briquet sur trois n'est jamais allumé, révèle Jean-Benoît Comard, directeur commercial de la France et l'Espagne. Il n'est pas acheté par des fumeurs, mais par des collectionneurs, amoureux de l'objet et de la marque». La meilleure preuve? «Nous ne sommes pas du tout inquiétés par la baisse de la consommation de tabac, affirme-t-il. Quant à la cigarette électronique, nous n'avons pas réellement d'opinion sur la question. En fait, nous ne nous sentons pas concernés, contrairement à des marques de briquets jetables peut-être».

L'an dernier, l'entreprise américaine, basée à Bradford en Pennsylvanie et détenue par le descendant de la famille du fondateur, George Blaisdell, a réal...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant