Zinédine Zidane affiche sa confiance avant son premier match

le
0
Zinédine Zidane affiche sa confiance avant son premier match
Zinédine Zidane affiche sa confiance avant son premier match

A la veille de son premier match comme entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, tout sourire, a affiché sa confiance dans son groupe. Très satisfait de ses premières séances d'entraînement, il se dit prêt à partir à l'assaut de cette nouvelle carrière.

Détendu comme rarement devant la presse, Zinédine Zidane a donné sa première conférence d'avant-match à la veille de la réception du Deportivo La Corogne, son premier adversaire comme entraîneur numéro 1. Et si on attendait le Français taiseux ou stressé vendredi à Valdebebas, on s'est lourdement trompé. Celui qui préparait lundi matin le prochain match du Castilla a changé de dimension avec bonheur. Les trois premiers entraînements de son équipe, et notamment le dernier « spectaculaire », l'ont impressionné. Du coup, s'il s’endormira un peu plus difficilement cette nuit, il sait que son équipe est prête. Gareth Bale, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo, sur un côté, commenceront. Pour le reste, « ZZ » est resté secret, même s'il semble que Raphaël Varane ne fasse pas partie de son premier onze. Le tout au contraire d'Isco, fâché avec Rafael Benitez et qui revient en grâce, lui dont le départ envisagé cet hiver n'est plus souhaité.

Une marge de progression impressionnante

Le sourire affiché tout au long de sa conférence de presse, même quand on l'interrogeait sur les propos de Raymond Domenech dans Le Monde, est celui d'un homme heureux, épanoui : « Lundi, on allait jouer un match pour le Castilla et tout a basculé dans l'après-midi. Tu te rends compte que c'est incroyable. Mais en même temps, c'est là et je suis préparé à affronter cette étape. J'ai vu l’équipe très concentrée, qui veut bien faire les choses. Les trois entraînements ont été très bons avec de la concentration. Ce que je veux maintenant, c'est penser au match. Pour moi, comme pour eux… Tout le monde peut toujours s'améliorer et je vais essayer de faire en sorte que les joueurs qui sont là s'améliorent tous les jours. Il y a une marge de progression impressionnante. »

Une question d’équilibre

Toute la petite semaine, Zinédine Zidane et ses joueurs ont travaillé avec un sourire béant. Mais ils n'ont pas oublié les soucis qui ont gêné l'équipe depuis plusieurs mois. Du coup, Zidane, qui ne dispose pas d'un profil de joueur à la Claude Makelele dans son équipe, a insisté sur l'équilibre d'équipe collectif et demandé à sa « BBC » d'être sur les bonnes ondes défensives en se replaçant tout le temps. Utilisant un refrain qu'il chante souvent en privé, il a besoin de tout un groupe de 25 joueurs pour gagner au moins un titre. Il entend concerner tout le monde et tout le monde doit commencer par être concerné par les tâches offensives et défensives. Du coup, quand le Real n'a pas le ballon, ce que ne souhaite pas Zidane qui veut de la possession, le meilleur moyen de défendre, c’est que tout le monde défende. Si Zizou affiche son affection pour Benzema et surtout pour l'intransférable Cristiano Ronaldo, il veut que ceux-ci travaillent aussi pour les autres et pas seulement pour leurs statistiques.

Pas de langue de bois

Confiant pour les prochains mois, Zidane ne s'est pas caché derrière la langue de bois habituelle. Il aurait pu parler de la difficulté de la tâche à venir. Mais non, il a préféré parler de confiance en ses joueurs. « Je suis convaincu que ça va aller quand je vois la qualité de cette équipe. Je ne peux te dire autre chose que je suis convaincu que tout va bien aller. » Un message clair aux journalistes, au public mais surtout à ses joueurs. Reste maintenant à mettre les actes en adéquation avec les paroles. Et qu'après Zidane, tout le Bernabeu retrouve dès samedi après le match le sourire qui fuyait il y a peu les visages madridistes…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant