Zimmer rachète le spécialiste des prothèses orthopédiques Biomet

le
0

(Reuters) - Le groupe américain de dispositifs médicaux Zimmer Holdings a annoncé jeudi le rachat du spécialiste des prothèses orthopédiques Biomet, une opération de 13,35 milliards de dollars (9,66 milliards d'euros) qui lui permettra de renforcer sa gamme de produits pour le traitement des affections osseuses et articulaires.

L'action Zimmer gagnait plus de 15% en début de séance à la Bourse de New York après cette annonce, la plus forte hausse de l'indice Standard & Poor's-500, alors en léger repli.

Le rachat de Biomet s'ajoute à la liste déjà longue des fusions-acquisitions et offres d'achat annoncées ces derniers jours dans le secteur de la santé, des opérations motivées par la volonté des acquéreurs de grossir ou de se renforcer dans certains domaines spécifiques.

Novartis et GlaxoSmithKline ont ainsi annoncé en début de semaine des échanges d'actifs pour quelque 20 milliards de dollars tandis qu'Eli Lilly concluait le rachat des activités de santé animale de Novartis pour 5,4 milliards.

Valeant Pharmaceuticals a par ailleurs présenté une offre non-sollicitée de 47 milliards de dollars sur Allergan, surtout connu pour son anti-rides Botox.

Biomet avait été racheté en 2007 pour 11,4 milliards de dollars par un groupe de fonds d'investissement, bénéficiant alors de l'intérêt des investisseurs pour le marché des prothèses, de hanche et de genou entre autres, jugé prometteur avec le vieillissement de la population.

Le consortium, qui inclut des fonds de Blackstone, Goldman Sachs Capital Partners, KKR et TPG, avait déposé le mois dernier un dossier en vue d'une possible introduction en Bourse.

Une fois Biomet intégré, les activités liées aux affections du genou et de la hanche seront les deux plus importants segments de Zimmer, contribuant à hauteur de 36% et 27% respectivement à son chiffre d'affaires global.

La médecine sportive et les produits liés au traitement des extrémités et des traumatismes constitueront sa troisième division, avec 15% du chiffre d'affaires.

Zimmer déboursera 10,35 milliards de dollars en numéraire et émettra pour trois milliards de dollars d'actions nouvelles destinées aux actionnaires actuels de Biomet.

Le paiement en numéraire sera financé sur la trésorerie du groupe, complétée par un emprunt et une émission obligataire.

Zimmer prévoit que l'acquisition aura un effet positif sur son bénéfice par action ajusté dès la première année.

(Esha Dey, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant