Zimbabwe : l'opposition conteste l'élection de Mugabe

le
0
Le président zimbabwéen au pouvoir depuis l'indépendance dans son pays en 1980 a été déclaré samedi vainqueur de l'élection présidentielle avec 61% des voix dès le premier tour.

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, 89 ans, a été proclamé vainqueur samedi de la présidentielle avec 61% des voix et une majorité des deux tiers à l'Assemblée, broyant tout espoir d'alternance démocratique, après un scrutin violemment constesté par son principal rival. Mis au ban des nations dans les années 2000 pour ses atteintes aux droits de l'homme et forcé depuis 2009 de partager le pouvoir pour éviter une guerre civile, Robert Mugabe a été déclaré «dûment élu» dès le premier tour par la commission électorale (ZEC).

Largement battu avec 34% des voix et prié par la communauté d'Afrique australe (SADC) de concéder la défaite malgré des doutes sur «l'honnêteté» du scrutin, son principal rival Morgan Tsvangirai, ne pouvait plus se raccrocher qu'à l'espoir très hypothétique d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant