Zika-Le Brésil examine trois décès suspects

le
0
    BRASILIA, 11 février (Reuters) - Les autorités sanitaires 
brésiliennes estiment que trois adultes sont morts l'an dernier 
de complications qui pourraient être liées au virus Zika, a 
déclaré jeudi le ministère de la Santé. 
    Une femme de 20 ans décédée à la suite de problèmes 
respiratoires en avril dernier était porteuse du virus, a 
déclaré un porte-parole du ministère, confirmant des 
informations parues dans la presse de Sao Paulo.  
    Le virus a également été détecté chez deux autres adultes 
décédés en juin et octobre.  
    Jusqu'ici, Zika n'est connu que pour causer des symptômes 
mineurs tels que fièvre, toux et courbatures, voire pas de 
symptômes du tout. Très peu d'éléments, dans la littérature 
scientifique pour l'instant limitée sur le virus, ne lient la 
maladie à des décès.  
    Zika, qui est transmis par les moustiques du genre Aedes, 
est suspecté de provoquer des malformations néonatales mais le 
lien de causalité n'a pas encore été prouvé scientifiquement. 
 
 (Silvio Cascione; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant