Zidane, un «homme heureux» avant la finale de Ligue des champions

le
0
Zidane, un «homme heureux» avant la finale de Ligue des champions
Zidane, un «homme heureux» avant la finale de Ligue des champions

«Je suis un homme heureux». A quelques jours de la finale de Ligue des champions où il emmènera son équipe du Real Madrid et depuis sa nomination début janvier comme entraîneur des merengues, Zinedine Zidane a déclaré être «un homme heureux». dans une interview accordée à l'UEFA et publiée ce dimanche sur le site internet du Real.

Après avoir effectué une deuxième partie de championnat remarquable à la tête de la «Maison Blanche», être passé à un souffle du titre remporté par le Barca, il a atteint le «premier objectif» du club en le qualifiant pour la finale de la plus prestigieuse des Coupes d'Europe. «Nous savons combien il est difficile de décrocher la Ligue des champions. Ce n'est jamais un parcours facile» a  jugé le jeune technicien français (43 ans) qui reste tout de même pragmatique, esprit de compétition qu'on lui connaît oblige. «Et maintenant, notre principal but est de faire tout notre possible pour la gagner.»

Samedi à Milan,  ses joueurs affronteront l'Atletico Madrid pour une revanche de la finale 2014 remportée par le Real (4-1 a.p.).

Il a déjà gagné la C1 avec le Real en tant que joueur, puis entraîneur adjoint

Auteur d'une volée d'anthologie en finale pour offrir au Real la C1 2002, puis entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti lors du sacre de 2014, Zidane a reconnu avoir une relation particulière avec l'épreuve reine européenne. «La remporter avec le Real Madrid a été la cerise sur le gâteau, c'était le dernier titre qui me restait à décrocher (comme joueur, NDLR) et je l'ai fait avec ce club. C'était merveilleux. Et je l'ai aussi gagnée aux côtés d'Ancelotti», a raconté le Ballon d'Or 1998. Avant de revenir sur son bonheur actuel.

«La meilleure chose qui me soit arrivée a été de jouer au Real Madrid», a expliqué l'ancien meneur de jeu du club (2001-2006) . «Et maintenant, j'ai la chance d'entraîner le meilleur club du monde, donc je suis un homme heureux», ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant