Zidane, un entraîneur désormais diplômé

le
0
Zidane, un entraîneur désormais diplômé
Zidane, un entraîneur désormais diplômé

Zinedine Zidane retrouve le sourire. Il peut désormais occuper le banc sans être inquiété par la fédération espagnole de football qui lui reprochait de ne pas avoir son diplôme d'entraîneur en justifiant sa brève supension à l'automne dernier. L'ancien stratège des Bleus, qui a également fait les beaux jours du Real où il est en charge d'entraîner l'équipe B, a annoncé vendredi via le réseau social Instagram, avoir obtenu sa licence professionnel européenne, à savoir le diplôme d'entraîneur UEFA. «Très fier d'avoir reçu mon diplôme d'entraîneur. Mission accomplie. ZZ», a écrit Zidane sur son compte où il apparaît en photo tout sourire.

L'obtention de cette licence pro européenne est la dernière étape avant l'obtention du DEPF, le diplôme d'entraîneur professionnel de football que l'ancienne star des Bleus doit en principe passer en 2016. Elle permet surtout à Zidane de ne plus être la cible de la Fédération espagnole même s'il avait, finalement, repris rapidement ses fonctions après l'annulation de cette sanction par le Tribunal administratif du Sport espagnol (TAD).

Après des débuts difficiles avec le Real Madrid Castilla, Zidane a redressé la barre pendant l'automne, jusqu'à occuper la 1re place du groupe II de la Segunda B (3e division espagnole). Mais le printemps n'était pas au rendez-vous. Il a été compliqué, en particulier l'intégration du prodige norvégien Martin Odegaard, et son équipe n'a remporté que deux de ses dix derniers matchs. Elle est actuellement septième du classement à deux journées de la fin de la phase régulière, à cinq longueurs de la quatrième et dernière place donnant accès aux play-offs de montée en 2e division.

Luca, le fils sur les traces du père chez les Bleuets

Luca Zidane, l'un des quatre fils de Zinédine, qui a choisi les Bleus plutôt que l'équipe nationale espagnole, emmène l'équipe de France U17 des moins de 17 ans qui entame jeudi contre l'Ecosse la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant